Solitude f

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1670 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Peut-on aimer la solitude ? Ici le mot clé est la solitude, terme qui désigne l'état d'une personne seule, soit matériellement quand il n'y a pas d'autres êtres humains près d'elle, soit moralement, quand elle ne rencontre pas d'aide ou simplement de sympathie, d'attention de la part d'autrui (ces deux aspects de la solitude peuvent se trouver joints ou séparés). L'idée de solitude sous-entendsouvent que cet état de solitude est effectivement ressenti par celui qui s'y trouve ; mais il peut être vécu avec tristesse, ou avec une sorte d'amère fierté, ou avec sérénité. La solitude peut-être plus ou moins appréciée pourtant il arrive parfois que nous y soyons contraints et, ceci peut avoir des répercutions négatives sur certaines personnes.

En quoi la solitude nous apporte-t-elle quelquechose que la vie en commun est incapable de nous donner ? L'homme s'épanouit-il mieux seul ou avec d'autres ? Est-il un être naturellement solitaire ? (...)

Le sentiment de solitude est sans nul doute le phénomène le plus fréquemment vécu par la personne humaine aux différents âges de la vie. Il est souvent vécu comme un manque, un vide à combler, une souffrance. C'est une réalité de notrenaissance à notre mort. Cependant, a-t-il un effet bienfaisant sur l'être humain ou n'est-il que méfaits et souffrances, comme le suggère Victor Hugo, célèbre auteur du XIXème siècle, en affirmant que « l'enfer est tout entier dans ce mot : solitude »? C'est ce dont nous allons traiter ci-dessous en évaluant, en premier lieu, les bienfaits, puis, les méfaits de la solitude. Premièrement, l'homme àbesoin d'aimer et d'être aimer, quel que soit la nature de cet amour, car c'est un animal social par définition. De ce fait, isoler ce dernier serait totalement contraire à son essence. De plus la peur d'être seul est inscrite dans nos gènes, preuve en est : le bébé qui vient de naitre l'éprouve déjà. Prenons le cas d'un enfant n'ayant eut aucun contact social ou affectif avec la société humainetout au long de sa vie. Ce manque aura pour conséquence une marginalisation du bambin. On parle dans ce cas du syndrome de « l'enfant sauvage » qui dans les situations les plus extrêmes ne saura pas qui il est ni d'où il vient. En plus de cet enfant, nous pouvons imaginer un adulte qui, bien que très social en apparence, vit en isolement dans ''sa bulle''. Ce dernier point peut être fort malsain pournous, et peut même aller à un tel refoulement de sentiments que la situation de ce citoyen deviendrait difficilement viable. En outre des récentes recherches scientifiques ont montré que la solitude dite « forcée » provoque une souffrance telle que la personne en question fera l'objet des troubles suivants : diminution des performances intellectuelles, crises de paniques ainsi que deshallucinations visuelles voire tactiles. Sachant cela, des hommes tels que Hitler, Franco (Espagne) et Mussolini (Italie) ont instauré des régimes...

De plus en plus de personnes choisissent de vivre seules. Les raisons en sont variées. La solitude choisie est favorisée par la montée de l'individualisme, valeur dominante de la société occidentale. Le développement des sports individiduels est un bonindicateur de cette évolution. La société est créatrice de "facteurs" de solitude : les commerces traditionnels, lieux de convivialité, disparaissent. Les solitudes subies sont bien sûr les plus difficilement supportables.

Toutes les études sociologiques récentes montrent que les Français vivent, pour la majorité d'entre eux, dans des agglomérations, ce qui signifie qu'ils sont moins isolésgéographiquement, et donc ont la possibilité d'être de moins en moins seuls. Ils disposent également de moyens de communication remarquables, qu'il s'agisse du téléphone (notamment le tél. portable) et de plus en plus fréquemment du réseau Internet. Pourtant, malgré ces moyens de communication, beaucoup de Français s'estiment, selon de nombreux sondages ou études sociologiques très seuls. Il existe...
tracking img