Souplesse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1755 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Malgoires Romain G34

Mme Plasseraud

Dossier
De
Souplesse

Année 2010 – 2011

Sommaire
Partie Générale 3
Handball : La performance 3
Filières sollicitées, principaux muscles utilisés, régimes de contractions 3
Filières sollicitées 3
Les Régimes de contractions privilégiés  4
Les groupes musculaires sollicités 5
Partie Spécifique 5
Caractéristique du publique 5Liste, âge etc., niveau de jeu 5
Morphologies (taille / latéralité) 5
Sujet 2 6
J’ai choisis de décrire le tir en appuis au handball  6
Facteur d’efficacité 6
Exercices efficaces dans la prévention des blessures et l’amélioration du geste 7
Exercice I 7
Exercice II 7
Exercice III 8

Partie Générale

Handball : La performance
La performance en Handball c’est marquer plus de butque l’adversaire dans le temps impartit. Pour marquer un but il faut tirer. Pour être performant au handball il est donc nécessaire d’avoir un tir performant.
Mais le handball est un sport collectif. De ce fait, évaluer la performance d’un joueur ne se limite pas seulement en sa faculté à lancer un ballon. En outre, le lancer s’effectue en direction d’un adversaire dont la capacité à réagir vaconditionner la réussite du lancer. Malgré cela, la vitesse de la balle, la précision du tir de même que le temps d’exécution du geste afin de limiter la durée permettant l’intervention des défenseurs adverses de même que la possibilité de lecture de la trajectoire du tir par le gardien semblent être des éléments déterminants pour atteindre l’objectif visé, à savoir marquer un but.
Filièressollicitées, principaux muscles utilisés, régimes de contractions
Filières sollicitées
- L'effort en handball se caractérise par une alternance d'un très grand nombre d'actions très brèves et explosives (+ de 300), entrecoupées de périodes plus calmes de récupération (d'une durée supérieure à 25' voire 30' au total). Ces efforts brefs ne dépassent guerre les 2-3 sec, et ne représentent qu'un tempstotal de 10% du temps de match.
- Ces efforts constituent les éléments déterminant de la performance, puisque c'est ici que se fait la différence en match (but marqué après un démarrage plus rapide, attaquant stoppé par le défenseur plus vif…). Ces qualités devront donc être l'objet n°1 de la préparation physique.
- D'un point de vue pratique, il s'agit donc de réaliser près de 300 actionsexplosives, tout en parcourant 4 km en une heure. L'enjeu est donc bel et bien d'être capable de réitérer ces efforts explosifs dans le temps, en préservant la qualité (vitesse, précision) et l'efficience, et non pas de se préparer à de la course à pieds.
- Au niveau des intensités d'efforts atteints, la succession rapprochée des efforts brefs et violents amène le handballeur à solliciter sa VO2maxentre 5 et 10 min par match.
Ceci justifie ainsi le travail de puissance maximale aérobie, destiné à développer celle-ci (surtout chez les jeunes) mais surtout à améliorer la tolérance et l'adaptation de l'organisme à cette intensité d'effort. De même, ce travail va dans le sens de l'amélioration des qualités de récupération à haute intensité d'effort, et donc une amélioration des capacités àréitérer des efforts explosifs dans une situation de récupération incomplète.
- Le développement de la PMA devra d'ailleurs se faire de façon spécifique à l'activité, c'est à dire de manière intermittente.
- Les niveaux de FC relevés sur un match, dont la moyenne se situe aux alentours du seuil anaérobie pourraient nous encourager à travailler la capacité aérobie à cette intensité clé, comme notammentdans les sports d'endurance. Cependant, cette intensité est rarement soutenue linéairement, mais est atteinte par l'accumulation d'efforts à intensité largement supérieure et des périodes de récupération à intensité inférieure. Ainsi, hormis éventuellement chez les jeunes et les joueurs présentant de réelles carences, le développement de la capacité aérobie ne doit pas constituer un objectif...
tracking img