Souvenir de la nuit du 4 victor hugo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (414 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Premièrement Victor Hugo cherche à émouvoir les lecteurs. Nous remarquons le registre pathétique.
Tout d’abord, nous avons la description de l’enfant mort sur les barricades qui est un êtreinnocent, de plus champ lexical de la mort « parte »v4 , « tuer »v 6 , « tué »v12 soulignent horreur d'une mort pitoyable et renforce l’idée que c’est un martyre, montre qu’il est un sacrilège « doux commeun Jésus » ,c’est une « injustice »v 13,l’enfant est un être important pour la grand-mère qui était le seul souvenir de sa fille morte l’interjection « Hélas » v11. C’est une source de compassion, depitié. La grand-mère est émouvante, le champ lexical des pleurs, de la tristesse et de la douleur v7 « sanglot », v8 « pleuraient », v15 « debout graves et chapeau bas », v16 « deuil » « seul »v8elle est impuissante face à Napoléon III, elle n’éprouve pas de haine, elle respecte son autorité ce qui le rend encore plus infâme alors qu’il trahit le peuple : ils ont confiance en lui. S'oppose àl'idée de la mort : " cependant " v. 20
Pour finir, la dernière image du poète : la généralisation des cadavres est le summum même du pathétique avec la mort des cadavres des enfants, l’émotion de lagrand-mère si vieille qui n’arrive pas à coudre le linceul.
D’autres parts Hugo dresse le portrait de Napoléon avec Ironie. Il à un comportement puéril, il aime se divertir par le « jeu »v22, « leschasses »v23, « chevaux »v21 et son « alcôve »v22. De même c’est un mégalomane, il se prend pour un Dieu, il est indigne d’un homme politique. Il est possessif : il aime « les palais »v20, « il luiconvient d’avoir »v21, « il veut avoir »v25 .En Outre, c’est un menteur et un hypocrite v23 « il sauve », v20 « pauvre prince ».Il est avide de riches matérielles, de luxe. De plus Hugo s’attaque àNapoléon III, il dénonce l’empereur et sa politique à l’aide du discours argumentatif pour se révolter. Hugo prend la parole, semble défendre Napoléon II, il fait l’éloge de l’empereur et justifie la mort...
tracking img