Structures d'accueils enfants autistes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (519 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'Opéra bleu mène un combat quotidien contre l'autisme

|  HANDICAP |
Le centre psychothérapeutique de jour pour enfants, qui dépend de l'établissement public de santé mentale de l'agglomérationlilloise, est installé à Villeneuve-d'Ascq depuis 27 ans. Pour oublier son appellation austère, il s'est choisi un nom il y a quelques semaines : désormais, on l'appelle l'Opéra bleu.
PAR CARINEBAUSIÈRE
 
villeneuvedascq@lavoixdunord.fr PHOTOS LA VOIX
C'est une grande maison de maître sur deux étages, pleine de pièces, d'escaliers, et de couleurs. Sur tous les murs, des photos et des petitsdessins légendés. C'est comme ça qu'on communique ici, pour décrire la journée qui s'annonce, ou pour se faire comprendre quand on souhaite quelque chose. Et mine de rien, c'est un contact qui s'établitnaturellement, alors qu'il n'était pas gagné d'avance.
La vingtaine d'enfants âgés de deux à sept ans qui fréquentent l'Opéra bleu sont en effet atteints de troubles envahissants du développement,d'autisme ou encore de maladies génétiques qui compliquent leur développement psychique. Pour les accueillir, l'établissement villeneuvois possède une équipe composée de quinze personnes :pédopschychiatre, infirmiers, cadre de santé, éducateurs, psychomotricienne, professeur des école spécialisée, assistante sociale... Des qualifications multiples, un peu comme un orchestre, dans un opéra.
Cetteéquipe veille chaque jour au développement des enfants. « Quand ils arrivent, expliquent Murielle Gomes, médecin, et Carole Olive, cadre, ils font un essai de quinze jours. Durant cette période, ils sontvus par tous les professionnels et passent un test qui permet, ensuite, de leur proposer un emploi du temps très personnalisé. » Ces programmes éducatifs spécialisés (PEI) se déclinent tous selonquatre grands axes : prise en charge rééducative, ateliers thérapeutiques, pédagogiques et activités psychocorporelles. « Ce dernier point est notre spécialité ici, reprend Mme Gomes.
Nous...
tracking img