suicide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (365 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mai 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
 Suicide
La situation
Chaque année, plus de 10000 personnes se suicident en France ; ce qui représente un suicide toutes les 50 minutes. Encore ces chiffres sont-ils sous-estimés d'environ20% selon un rapport du Haut Comité de la Santé Publique.
Le nombre de décès par suicide, après avoir connu une augmentation importante, baisse régulièrement depuis 1993. En France, le suicide faitdeux fois plus de morts que la route.
On dénombre entre 160 et 180 000 tentatives de suicide par an ; soit plus de 15 fois le nombre de suicidés.
Le nombre de décès par suicide est sous-estimé dufait d'un défaut de déclaration ou de l'existence de suicides "cachés", inscrits dans d'autres rubriques de décès comme les intoxications ou les accidents.
Le nombre de tentatives de suicide est luiaussi sous-estimé dans la mesure où la comptabilisation se fait par l'activité des urgences hospitalières et que toutes les tentatives ne font pas l'objet d'une hospitalisation.
Les explicationspossibles
Le suicide apparaît souvent corrélé avec un autre phénomène majeur de notre société : l'alcoolisme, sans que pour autant on puisse en conclure que l'un soit la cause de l'autre ou inversement.Aujourd'hui, cette tendance semble moins probante, mais la corrélation est étroite avec le chômage, la précarité, la pression professionnelle et le relâchement des liens familiaux et sociaux.
On peutun jour être tenté par la mort, face à des difficultés qui nous dépassent.
"On se suicide parce qu'il est quelquefois plus difficile de vivre que de mourir, parce qu'une immense détresse intérieuretrouve son issue dans la fuite d'un environnement devenu intolérable."
Le suicide reste, à bien des égards et dans tous les milieux, un sujet tabou dans notre société. Mais il est intéressant deconstater que, d'après l'enquête de la SOFRES sur les français et le suicide, 70% de la population et 90% des adolescents souhaitent que l'on parle du suicide.
Ce désir de parole incite à penser que...