Sujet de tpe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (690 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1917 :L’ANNEE TERRIBLE

1917, surnommé l’année terrible de guerre est l’année durant laquelle les caractéristiques de la première guerre mondiale sont évoquées à travers le film un « Un longdimanche de fiançailles».En effet, c’est en 1917 que les alliés traversèrent les mois les plus difficiles de la guerre. De la mer du Nord à la frontière suisse, tranchées alliés et allemandes se font face àquelques centaines de mètres l’une de l’autre, séparées par un « no man’s land » couvert de barbelés.

En effet, creusées sur toute la longueur du front, les tranchées constituent le cœur dudispositif militaire des armées des deux camps. Celles de la première ligne sont reliées à une deuxième et à une troisième tranchée par des boyaux permettant d’assurer le ravitaillement et les relèves.C’est dans ces tranchées que les poilus se battent exposés à toutes les intempéries, dans la boue, au milieu des rats, rongés par la vermine, soumis à d’incessants bombardements, ils attendent l’ordred’attaque donné par l’état major. De plus, les soldats sont touchés par une vague de brutalisation due à l’atrocité des combats et aux blessures occasionnées par les armes nouvelles qui pulvérisent le corps(les lance flamme).
Les soldats ont du endurer des conditions de vie insupportables à l’intérieur de celles-ci. En effet le danger de mort permanent, les cadavres, le manque d’hygiène(car lessoldats ne pouvaient se laver que lorsqu’ils étaient en permission) qui entraina l’arrivée des poux, l’arrivée des rats, l’air pollué par les gaz chimique ou par certains rejets d’armes, firent qu’à chaquenouvelle offensive, pour se donner du courage buvaient de l’alcool, comme si c’était leur dernier jour à vivre.
De plus la nourriture était le plus souvent servie froide voire pas du tout à cause desbombardements qui empêchaient le ravitaillement.
Mais c’est aussi à partir de 1917 que la lassitude au front et à l’arrière commença à se faire sentir.

Politique

Les états major avaient...
tracking img