Tartuffe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3632 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sobaco Marjorie

Explication de Tartuffe, acte III, scène 3

Molière est très célèbre pour ses pièces comiques telles que l'avare, l'école des femmes, le misanthrope, ou encore Tartuffe. Dans cette dernière pièce, il met en scène un hypocrite.
La scène III, 3, est très importante. Ce n'est pas un hasard si elle est placée au milieu de la pièce. En effet, dans cette scène, le héros éponyme,Tartuffe déclare son amour à Elmire et dévoile sa véritable face. Sa tirade, remarquable par le triple langage qui s'y déploie apparaît comme une nouvelle preuve de son hypocrisie. (Lecture)
Il s'agira d'expliquer en quoi cette tirade confirme l'appellation de faux dévot attribuée à Tartuffe dans la distribution de la pièce comique.

Nous avons ici une argumentation construite trèsrigoureusement, la tirade suit en effet une progression:
>v933-937 il formule sa thèse: l'amour de la religion ne peut annuler l'amour qu'on éprouve pour les femmes, car ses femmes sont des créations de Dieu
>v938-944 il glisse du général au particulier, il ne parle plus des femmes en général mais d'Elmire , beauté parfaite à l'image de Dieu et avoue qu'il l'aime d' »une ardente amour » du fait qu'il peutvoir Dieu dans ses beaux traits.
>v945-948 il relate sa première réaction face à une telle beauté: pour commencer il cru que c'était là un artifice du diable, fait pr le tenter et pr compromettre son salut
>v949-953 il explique qu'il a compris qu'associée à la pudeur cette passion n'est pas « coupable », et qu'il ne commet donc aucun péché en l'aimant
>953-960 il revient au présent et déclarequ'il met son sort entre ses mains, il dit lors de la pointe de la tirade qu'elle peut ou bien le rendre heureux ou bien malheureux selon la décision qu'elle prendra.
Ainsi, Tartuffe déploie une véritable rhétorique,en levant tout les scrupules, afin de convaincre Elmire. Or, cette tirade est celle d'un hypocrite dont la dévotion est bien profane
Dans les premiers vers , Tartuffe formule sathèse en 4 alexandrins.
Son discours semble général, l'utilisation du pronom « nous « ,de l'adjectif possessif générique « nos » , et des présents gnomiques « attache » « étouffe » « peuvent » semble apparenter ces deux premiers vers à des maximes. Il semble que Tartuffe possède l'art de la formule. Il retient l'attention en commençant d'emblée par un paradoxe: en effet il dément l'opposition bienconnue entre amour divin ,désigné par la périphrase «  l'amour qui nous attache aux beautés temporelles » et amour charnel désigné par la périphrase galante « l'amour des temporelles «. Pour cela; il utilise une tournure négative (« n'étouffe pas ») et l'ellipse qui évite la répétition de « beautés » et rend plus fort le rapprochement entre « éternelles » et « temporelles » d'autant plus que cesdeux adjectifs antithétiques sont tous deux placés en fin de vers et comporte le même nombre de syllabes. Dès les premiers vers donc il se pose comme un faux dévot, car, pour un dévot, l'amour de la religion ne peut être conciliable avec le désir. Car c'est bien de cela qu'il est question , même s'il utilise des termes a priori innocents, le lecteur ou le spectateur peut déceler un langage ambiguchez Tartuffe. Ainsi l'emploi du verbe « étouffer » peut apparaître comme un lapsus, car ce verbe est communément employé dans l'expression « étouffer un désir ».
Les deux vers suivants où il est question de « sens » et de « charmes » vient en effet confirmer cette hypothèse. Tartuffe fait ici référence à une libido, ce qui choque de la part d'un dévot, de plus le terme « charmer » qui renvoieau latin « carmen »(ensorceler) semble plus renvoyer directement au péché. Dans ces vers ou il fait allusion aux créations divines Tartuffe n'a rien d'un dévot et la confrontation entre vocabulaire religieux « ouvrages « « parfaits » « le ciel » et vocabulaire du désir « sens » « charmés » et même « formés » qui a un double sens et peut renvoyer aux formes voluptueuses des femmes est tout à...
tracking img