Tartuffe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (732 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La comédie

Lorsqu'on parle d'hypocrisie religieuse, un sujet grave, on pourrait imaginer une pièce de théâtre
d'avantage susceptible à entraîner la colère que le rire. Cependant, Tartuffe resteune comédie,
qui avant de faire réfléchir le spectateur le fera s'amuser. Pour ce faire, de nombreux éléments permettront de le
divertir. D'abord, le comique de geste: presque toutes lesdidascalies insérées par Molière aident
les acteurs à jouer dans ce sens, ainsi, on verra des gifles (v169-171 et 579)
, une sympathique scène de dépit amoureux où Dorine courre de Valère à Marianne pourles réconcilier
, ou encore la première entrevue entre Tartuffe et Elmire où tandis que l'une s'écarte, l'autre se rapproche.
Ensuite vient le personnage de Dorine. Par son caractère sympathique,intelligent, et franc, cette servante est le personnage comique par excellence. Tout d'abord par son langage familier, elle emploie des mots ou expressions qui font rire, comme "forte en gueule" (v14) oubien " quel caquet est le vôtre"(v821). Elle est également amusante par son ironie et sa clairvoyance. Sans pitié, elle se moque d'Orgon, quand par exemple elle répète "le pauvre homme" (v1657), motsqu'avait prononcé Orgon à l'acte I, scène 4. Bien qu'elles soient toujours comiques, ses répliques sont cependant pleines de bon sens. Pour conclure, on peut citer le comique de caractère: malgré lefait qu'il entraîne sa famille à sa perte, Orgon, par son attitude reste un personnage comique. Celui-ci est qualifié unanimement de "fou" (v311). Cette folie se manifeste par des réponses auxquestions automatiques, et donc amusantes. La plus flagrante est sans doute lors de la répétition de "le pauvre homme" quatre fois (I-4), alors qu'Orgon s'inquiète moins de sa femme malade que Tartuffe enpleine forme. Dans l'acte II scène 1 on voit aussi un père
de famille complètement grotesque et risible qui se laisse prendre au piège de l'insolence de Dorine.

d'un forum !
Pour Molière le...
tracking img