Tartuffe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (606 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Acte I : scène 5 De Molière, Le Tartuffe
((((((((((((((((((((((((((((((((
Introduction :

I- L’admiration d’Orgon
B- L’admiration d’Orgon ; éloge de Tartuffe
- Le récit de la rencontre se faitsur le mode exclamatif : « ha ! » l’interjection traduit l’extase ressentit par Orgon et traduit le bonheur qu’il éprouve à se remémorer un instant.
- Se début du récit complète l’idée d’un hommesous le charme d’un autre au v.272 Orgon témoigne de cette fascination, la répétition de « un homme ainsi que le point de suspension souligne qu’il n’a pas assez de mot pour définir à quel point Tartuffelui semble extraordinaire.
- Les faits et geste rapportés dans le récit de cette tirade vise à mettre en valeur la pratique religieuse du dévot exemplaire au yeux d’Orgon : Régulier à l’église« chaque jour », « air doux », puissance de sa prière », « humble », « à deux genoux » (exagération). Il attire le regard admiratif des autres chrétiens présent à la prière. « Soupirs+élancements » soulignela dimension mystique de Tartuffe.
- L’empressement à servir à son prochain, Tartuffe se dépêche de sortir pour offrir de l’eau bénite à Orgon.
- Il refuse une partie de l’argent qui lui est donnéet donne l’autre partie aux pauvres.
- Il prend soin de l’orgueil d’Orgon et de sa femme. Tartuffe exigeant en vers lui-même se reproche le moindre écart, il s’accuse du péché de la colère ou d’unmanque de concentration à prier, au v.309 « puce...tué avec trop de colère ».

C- Tartuffe, un saint

II- Dénonciation de l’aveuglement d’un homme sous contrôle d’un directeur de conscience
A- leproblème de l’aveuglement
Son problème est posé dès le début par Cléante « se peut-il qu.. »v.263 La tournure interrogative interpelle le spectateur = double énonciation en jeux.

B- L’étonnementL’étonnement est marqué de la par de Cléante qui souligne d’entré de jeux le comique de l’attitude d’Orgon et de son excès ridicule. Le terme de « caprice » v.262, souligne la folie que perçoit...
tracking img