Techniques bancaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4176 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
TECHNIQUE FINANCIERE
Introduction :
Les banques vont émettre de nouveaux instruments de financements quand ils ont besoin d’argent. Avant les entreprises dépendaient du crédit classique (80%) => ainsi on parlait d’une économie bancaire ; aujourd’hui cela ne représente que 40%. (=>……………..)
En France on parle d’économie hybride et une économie de marché aux Etats Unis
Taux directeur dela banque de France (fixés par la banque centrale d’un pays ou d’une union) qui permette à celle-ci de réguler l’activité économique, il existe trois taux directeurs (du plus faible au plus élevé)
Le taux de rémunération des dépôts
Le taux de refinancement (« taux refi »)
Le taux d’escompte ou taux du prêt marginal
Et après les banques vont prendre une margepour prêter au secteur privé non bancaire (remarque : avant elle prenait 10 ou 20 BP, maintenant elles prennent 100 BP puisque les taux sont très faible.)
Avant le marché était un lieu de rencontre ou des acheteurs et vendeurs vont donc se rencontrer pour déterminer un prix sur un actif donné, pour qu’un marché fonctionne il faut qu’il y ait mésentente (=> prix équilibre instantanée t ett+1courbe de l’offre et de la demande) mais surtout c’était un marché confidentiel entre quelques acheteurs et vendeurs dans un café de commerce, l’information n’était pas publique.
1409, création de la bourse de Bruges (Bruges => origine de mot bourse)
Avec le création de la monnaie fiduciaire, création de la première bourse a Amsterdam( ou s’échange de LCR( lettre de change), emprunt d’Etat,actions des compagnies des Indes)
En 1709, la Banque d’Angleterre donne l’autorisation d’émettre des billets de banques
En 1800, création de la banque de France, elle a comme mission d’émettre de billets payables à vues et autoporteurs ; à ce moment, la banque de France subit la concurrence des banques d’affaires (Rothschild)
A Chicago, 1848 => produits dérivés, contrat à court terme et lesoptions sur les commodities (matières premières dites agricole)
Marché forward (accord bilatéraux) => risque des contreparties (ex : l’agriculteur qui perd ses récoltes du au mauvais temps)
Marché à la crier va apparaître
Va créer une chambre de compensation
Standardisation des contrats
Et négociabilité à tout moment
DIFFERENCES ENTRE FORWARD ETFUTURES
{draw:rect} {draw:rect}
Option listé => côté sur un marché
=>OTC (over the counter : en dehors du marché)
Les fonctions du marché :
Découverte du prix
Transfert de propriété
Réglementation du prix
Liquidité
Aspects fondamentaux du financement des entreprises
I/ Comment les entreprises se financent elles ?
Par fond propre
Par lecrédit
Par le marché financier
Pourquoi une telle mutation ?
L’instauration d’un prix de référence=> le taux d’intérêt (par le MC)
Conséquences
III/ Importance des marchés capitaux dans le financement des entreprises
Impulsion des pouvoirs publiques => vers une économie ouverte (libéralisme)
Rôle croissant des intermédiaires financiersIV/ Vers une intermédiation de marché
Evaluation de l’intermédiation de marché
Intermédiation de marché
I/ Comment les entreprises se financent elles ?
Remarque : théorème de MODIGLIANI-MILLER
Pour se financer, l’entreprise peut soit :
=>faire un financement interne (autofinancement), c’est-à-dire, puisé dans ces ressources propres (en utilisant ces fondspropres), c’est souvent le PME qui l’utilise le plus
Les ressources propres proviennent du capital initialement mis en place par les actionnaires augmentés des bénéfices augmenté par les bénéfices non distribué
Même si nous constatons un fort mouvement de désintermédiation depuis les années 80 => recul de la part des crédits bancaires dans l’ensemble des moyens de financement mis à la...
tracking img