Theatre l d

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1483 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 1 : Le monde et la France en 1945

Problématiques :
- Quels sont les grands traumatismes de 1945 ?
- Comment espère-t-on assurer une paix durable ?
- Quelles sont les nouvelles perspectives internationales en 1945 ?

Introduction :
8 mai 1945 : Camus « Cette joie pleine de larmes »
Août 45 : fin de la guerre en Asie, avec 2 bombes nucléaires.

I- Le bilan dela guerre : un monde meurtri et traumatisé.
1) Une hécatombe démographique.
a- La guerre la plus meurtrière de l’histoire.
La Seconde Guerre mondiale a fait environ 50 millions de morts, soit 5 à 6 fois plus que la Première Guerre mondiale. En Europe, il y a plus de 35 millions de morts. L’Europe de l’Est a été très touchée dont l’URSS et la Pologne (14% et 18% deleurs pop.). La France a perdu presque 600 000 hommes (290 000 civils et 290 000 soldats), soir 1.5% de sa pop.
Cette guerre a beaucoup touché les civils. C’est une guerre planétaire et totale, la moitié des victimes sont des civils. Seul les Etats-Unis et le Canada n’ont pas de pertes civils.
L’extermination de pop entières (juifs, tziganes). 6 millions de juifs et de tziganes ont disparu. EnFrance, 100 000 juifs et tziganes ont été tués. Beaucoup de civils ont été tués par les bombardements aériens. En Allemagne, à Dresde, 35 000 morts. Il y a aussi des bombardements sur les territoires occupés. Et en plus, il y a les bombes atomiques au Japon, Hiroshima et Nagasaki (75 000 morts à Hiroshima et 45 000 à Nagasaki). Il y aussi des représailles sur Oradour.
De nombreuses pertes sontindirectes par rapport à l’alimentation. En France, les tickets de rationnements ont disparus qu’en 1949. Une famine aux Pays-Bas provoque 25 000 morts en avril 1945. La mauvaise condition d’hygiène provoque la tuberculose. Et la reprise de fécondité enclenche le « baby-boom » en France dès 1942-43. La France en mars 1946 comporte 40.5 millions d’hab.

b- Des mouvements de popconsidérables.
En 1945, c’est le plus gigantesque mouvement de pop en Europe avec 10 millions de personnes. Les millions de déportés ont échappés à l’horreur. Il y a des travailleurs forcés : STO, et des prisonniers de guerre. En France 1 million de prisonniers, 40 000 juifs et tziganes y rentrent. Les Allemands sont aussi sur les routes, 10 millions fuient vers l’Ouest pour échapper àl’armée rouge car ils ont été expulsé de la Prusse orientale. 3 millions de Polonais s’installent sur de nouvelles frontières. En France, 2.5 millions de réfugiés sont sans foyer. Il y a aussi un mouvement de pop au Japon.

2) Le désastre matériel et financier.
Des villes entières ont été détruites par les bombardements dont St Nazaire avec une perte de 85% et le Havre avec 90%. De tousles pays, l’URSS est celui qui a subit le plus de dégats. En France, le bilan est beaucoup plus lourd qu’en 1918 : - ¼ des immeubles sont détruis – 1 million de familles sont sans abri – ¾ des infrastructures industrielles et transport – inflation des prix – rationnement très sévère – problème du lait : 60% d’inflation en 1947. Seul les Etats-Unis sont en position de forces et l’Europe connaît unaffaiblissement politique.

3) Un choc moral sans précédent.
- La découverte des camps nazis (les rescapés restent dans le silence).
- Les bombes atomiques
- Procès de Nuremberg : nov.45 à oct.46
- Crime contre l’humanité : 12 condamnations à mort – 7 à vie mais libérés – 3 acquittements _ Dénazification !
- En Asie, tribunal de Tokyo de mai46 à nov.48
Dèsl’été 1944, le GPRF décide que les collaborateurs seront jugés, c’est l’épuration légale. Mais elle avait commencer dès la libération. 100 000 exécutions notamment des femmes tondues (collaboration horizontale). Dès nov.44, mise en place d’une haute cour de justice pour juger les dignitaires de Vichy (Pétain, Laval…). Pétain est donc condamné à mort mais gracié par DeGaulles pour son grand...
tracking img