Theatre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1424 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Plan de la dissertation : le théâtre est le monde de « l'illusion ».

Intro:
Expliquer la polysémie du titre: l'Illusion Comique. Cela mène à penser que Corneille définit le genre théâtral comme le monde de "l'illusion".
Problématique: Quels sont les différents aspects du théâtre qui sont ainsi mis en évidence?
Annonce des trois parties.

1. Théâtre = miroir du réel.
1.1[Des histoires auxquelles on croit ]
Le théâtre nous montre des êtres humains en chair et en os, vivants, proches de nous, vrais, qui vivent sous nos yeux des histoires qui pourraient être les nôtres. Ils nous font partager leurs sentiments, leurs rires, leurs colères, leurs déboires.=> il est facile, dans les meilleurs moments, d'oublier que ce n'est qu'un spectacle, et de s'identifier auxpersonnages.
On a le cœur serré lorsque Bérenger se retrouve seul être humain à la fin de Rhinocéros de Ionesco
on s'indigne avec Lise lorsqu'elle exprime sa rage d'être traitée comme un simple objet de plaisir par Clindor
on sursaute avec effroi lorsque Don Juan est frappé par la foudre du ciel
Ds L'Illusion comique, P., spectateur de la vie de son fils que lui montre A, souffre le martyre lorsqu'ille croit mort après le guet-apens d'Adraste (« Hélas, mon fils est mort ! » III, 12) et se réjouit lorsqu'il s'évade de prison (« A la fin je respire » IV, 10)
Ns avons oublié qui ns sommes et nos soucis; ns sommes les spectateurs fascinés de nos propres rêves et de nos propres fantasmes incarnés.
1.2. [La manipulation du spectateur par le théâtre dans le théâtre]
Ainsi placés dans cet étatd'esprit, les spectateurs sont les victimes rêvées pour le metteur en scène désireux de s'amuser à leurs dépens, en utilisant la technique du « théâtre dans le théâtre ». Il est alors bien facile de les « mener en bateau » ! C'est aussi ce que va faire A à l'acte V : en montrant à P, sans l'informer préalablement du nouveau métier de comédien de son fils, Clindor et Rosine assassinés par Éraste,Isabelle enlevée au profit du prince Florilame. Le pauvre P est cette fois tout à fait persuadé qu'il a perdu son fils et pense à se suicider :
« Adieu, je vais mourir, puisque mon fils est mort ».
Pourtant quelques instants plus tard, il n'en revient pas de voir C vivant, de s'être laissé manipuler et duper comme un enfant :
« J'ai pris sa mort pour vraie, et ce n'était que feinte ! »
1.3.[Une tribune de dénonciation]
Miroir du réel, le théâtre va bien sûr pouvoir être porteur de toutes les critiques, de tous les messages :
Molière se sert du théâtre comme d'une tribune pour dénoncer tous les travers de ses contemporains (avarice, hypocrisie, préciosité, libertinage...) et se moquer de ses ennemis. Dans L'Impromptu de Versailles, il caricature le jeu grotesque de ses rivaux del'hôtel de Bourgogne en se mettant lui-même en scène.
Ionesco dénonce la passivité avec laquelle on a laissé s'installer le nazisme (Rhinocéros)
Marivaux (dans L'île des Esclaves) montre les rapports maîtres / valets

=>le théâtre a le pouvoir de nous plonger dans un univers tellement vivant qu'il donne l'illusion du vrai.

2. Théâtre = 1 pratique magique.
2.1. [Un art qui «commande à la nature »]
L'Illusion Comique présente le théâtre comme un « art divin », le pouvoir magique d'un vieux sage qui
«... lit dans les pensées
Et connaît l'avenir et les choses passées » (I, 2)
Devant P médusé, il donne vie à « des spectres pareils à des corps animés » (I, 2) grâce à un art qui a tout de celui de l'illusionniste.
Il s'agit d'une métaphore dupouvoir d'évocation et d'illusion de la représentation théâtrale, de sa capacité à créer de l'illusion vraie.
2.2. [L'univers du travestissement]
le théâtre est par essence le monde du déguisement : les acteurs endossent des costumes qui leur donnent l'apparence des personnages qu'ils veulent incarner.
Au temps de la Commedia dell' Arte , on y ajoutait souvent un masque qui tout à la fois...
tracking img