Theorie hos et commerce internationale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 25 (6177 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Ch 2 Les théories de l’intégration régionale
S1 Rappel sur les théorie classiques du commerce international
§1. Le modèle de Ricardo ou les avantages comparatifs §2 Le modèle de Hecksher-Ohlin-Samuelson (HOS) §3 Conséquences pratiques sur l’organisation du commerce international

S2 La théorie classique appliquée à une union douanière
§1 La méthode d’analyse du commerce internationalappliqué au libre échange et au protectionnisme §2 Gains et pertes résultants de l’union douanière

S3 Critique et dépassement de la théorie traditionnelle de l'union douanière
§1 La critique de la théorie des avantages comparatifs

§2 Le dépassement des théories traditionnelles de l'échange international

S1 Rappel sur les théorie classiques du commerce international

La théorie (néo)-classiquede l’échange international trouve ses fondements dans le concept d’avantages comparatifs. Cette notion permet de montrer en quoi le libre-échange est meilleur que le protectionnisme et pourquoi les pays ont intérêt à se spécialiser dans les secteurs où ils disposent de tels avantages

§1. Le modèle de Ricardo ou les avantages comparatifs

Avantages absolus (Smith) et relatifs (Ricardo)Adam Smith généralise son raisonnement sur les effets positifs de la division du travail : chaque pays a intérêt à se spécialiser dans la production pour laquelle les coûts de production sont les plus faibles. Cette théorie repose sur l’hypothèse selon laquelle chaque pays est meilleur dans certains secteurs de production. Elle ne nous apprend rien dans le cas où un pays serait meilleur pourl’ensemble des secteurs de production. David Ricardo : deux pays bénéficiant d’avantages comparatifs différents ont intérêt à se spécialiser et à échanger les produits pour lesquels leur productivité est relativement meilleure, contre des produits pour lesquels ils sont relativement moins performants.

a) Avantages absolus (Smith 1776, Richesse des Nations)

Propension naturelle à l’échange (« penchantnaturel »)  Division du travail => productivité  Spécialisation  Chacun à intérêt à se spécialiser dans le(s) domaine(s) où il possède un talent particulier
Extension de l’analyse au commerce entre les nations  Chaque pays a intérêt à se spécialiser dans la production pour laquelle les coûts de production sont les plus faibles.  Ouverture des frontières : bénéfique pour chaque pays Division internationale du travail: les nations se spécialisent dans les activités où elles possèdent « quelque avantage » sur les autres.

Hypothèse chez Smith: chaque pays est meilleur (en termes absolus) dans certains secteurs de production.
Notion d’avantage absolu : un pays capable de produire avec une dépense de travail + faible que ses concurrents. question au regard du CI : qu’advient-ildes pays qui ne possèderaient aucun avantage de ce type ? Sont-ils exclus des bienfaits supposés de la division internationale du travail ? Si un pays est meilleur pour l’ensemble des secteurs de production ? Aurait-il intérêt à produire par lui-même tout ce dont il a besoin ?

b) Avantages relatifs (Ricardo, 1817)

Notion d’avantages comparatifs ou relatifs qu’un pays peut avoir sur sesconcurrents dans la production d’une marchandise => 2 pays bénéficiant d’avantages comparatifs différents ont intérêt à se spécialiser et à échanger les produits pour lesquels leur productivité est relativement meilleure, contre des produits pour lesquels ils sont relativement moins performants.

Démonstration de Ricardo
Modèle à deux pays (Angleterre et Portugal) et à deux biens : draps et vinAngleterre est en position de désavantage absolu/Portugal dans la production des deux biens : il lui faut davantage de travail pour produire le vin (120 hommes au lieu de 80 au Portugal)

il lui faut davantage de travail pour produire le drap (100 hommes contre 90 au Portugal)
Pour autant, l’Angleterre et le Portugal ont intérêt à se spécialiser, le premier dans le drap et le second dans...
tracking img