Therese raquin

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (899 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Seconde 8 – Correction de contrôle – Les Européens dans le peuplement de la terre de l’Antiquité jusqu’au XIXème siècle.
Remarques générales mais essentielles : Vous êtes trop nombreux à répondresans faire de « vraies » phrases. Il faut faire des efforts de rédaction : o Les réponses sans verbe ne sont pas des phrases correctes. o Les tirets sont à proscrire : pas de catalogue de citations,sans explication de votre part. Soyez plus précis dans vos réponses : o Si une date existe, la donner. o Si vous parlez d’une valeur numérique, la donner clairement. o Si un mot de vocabulaire précisexiste, donnez-le… Finalement vous devez élever vos exigences et ne pas vous contenter « d’à peu près »…

-

-

-

Document 1 (7 pts) 1) Le document est un tableau numérique présentant lapopulation mondiale par grandes régions à différentes dates. Plus précisément, il permet de décrire la répartition de la population par espace géographique de -400 à 2000. La source et l’auteur sontinconnus. (1 pt) 2) La formule générale pour calculer la part de la population européenne dans le monde est la suivante : Population européenne / Population mondiale x 100. Ainsi la part des Européens dans lepeuplement (1 pt) o en 500 est de 41/205 x 100= 20 % o en 1500 est de 84/458 x 100= 18 % o en 1900 est de 422/1613 x 100 = 26 % On peut donc constater que les Européens (avec les Chinois et lesIndiens d’ailleurs) ont toujours représenté une part importante du peuplement de la terre : 1 homme sur 5 était européen à la fin de l’Antiquité (500) et à la fin du Moyen Age (1500). Au début du XXèmesiècle, l’Europe est même le premier foyer de peuplement du monde avec plus du quart de la population mondiale (passant ainsi devant la Chine et l’Inde). (1 pt) 3) De manière plus générale, en observantle tableau, on constate que la population européenne a longtemps stagné (jusqu’en l’an 1000), a connu des variations importantes à la fin du Moyen Age (maladies, famines, guerres), et n’a jamais...
tracking img