Tourisme culturel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5200 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1 Texte de la 608e conférence de l’Université de tous les savoirs donnée le 12 janvier 2006 Claude Origet du Cluzeau: « Le tourisme culturel »

Le tourisme culturel est une expression très employée, souvent par une extrapolation erronée d’un phénomène plus global qui est celui de la fréquentation des sites culturels. Le tourisme culturel est en effet d’abord un déplacement touristique,impliquant des personnes qui passent au moins une nuitée hors de leur domicile, pour des motifs de découverte culturelle. C’est dans ce sens seulement que l’on peut qualifier de culturel le tourisme pratiqué ; cependant, l’usage professionnel a voulu que l’on y inclut aussi un tourisme occasionnellement culturel, pratiqué par ceux qui se déplacent pour diverses raisons, mais qui profitent de cetteoccasion d’être « ailleurs » pour se livrer à une activité culturelle. On se propose donc de définir le tourisme culturel comme « une pratique culturelle qui nécessite un déplacement, [d’au moins une nuitée], ou que le déplacement va favoriser1 ». Cette définition englobe donc les vacanciers assidus de la culture, comme ses occasionnels. LA PLACE DU TOURISME CULTUREL DANS LE PAYSAGE TOURISTIQUE Letourisme culturel est presque la plus ancienne forme de tourisme ; le pèlerinage l’a cependant précédé. Si on situe à 1860 les débuts véritables du tourisme, pratiqué par les jeunes britanniques faisant leur apprentissage au travers d’un « tour » d’Europe –« tour » qui a donné son nom au tourisme- et par la bonne société du Second Empire qui partait en villégiature, en villes d’eaux notamment, letourisme de découverte culturelle a été pratiquement l’une des seules formes connues de tourisme pendant des décennies. On situe aussi sa naissance à 1890, date à laquelle s’est ouvert le premier Syndicat d’Initiatives – à Gérardmer ou à Grenoble, la question est controversée-. Ce n’est donc que peu à peu que les formes de tourisme se sont diversifiées, et continuent de le faire dans toutes les variétésqu’on lui connaît aujourd’hui : tourisme d’affaires, de rencontres familiales et amicales, de cure, de vacances à la mer à la montagne à la campagne ou à la ville, et… de découverte culturelle d’un site ou d’une destination. Parallèlement, le tourisme culturel lui-même s’est aussi diversifié, tant dans ses « objets » que dans ses formules. On traite ce point infra, au paragraphe sur l’offre detourisme culturel. Malgré la place relative, et même modeste, qu’occupe aujourd’hui le tourisme culturel dans l’ensemble de l’activité touristique, il n’en reste pas moins le leader incontesté du secteur, à plusieurs points de vue. Tout d’abord, le tourisme culturel a une longue histoire, il est un socle sur lequel d’autres formes de tourisme ont pu se greffer. C’est lui qui confère son imageparticulière aux destinations nationales et urbaines, les sauvant à la fois de la banalisation et de la « délocalisation » que subissent certaines destinations de ski et de plages : vu le caractère similaire de leurs offres, elles sont en compétition, parfois féroce ; si elles n’ont pas de ressources culturelles pour les distinguer, elles doivent se battre sur le terrain de la facilité d’accès, de laqualité des services sur place, et, de plus en plus, sur le terrain des prix.

1

Cf Le Tourisme Culturel – Cl. Origet du Cluzeau – Que Sais-je ? 2005

____________________________________________________________

_________________

2 Le tourisme culturel n’est certes pas exempté de ces considérations, et, avec la montée en charge des offres, il arrive à certaines destinations culturellesde se trouver en concurrence sérieuse avec d’autres perçues comme de même intérêt culturel : par exemple Vilnius et Riga peuvent être concurrentes aux yeux des touristes ouest-européens, mais aussi Rouen et Amiens –« destinations cathédrales »- pour les visiteurs Européens. Mais il n’en reste pas moins que la culture confère à chaque destination une image singulière, et un marqueur identitaire,...
tracking img