Tpe phisique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (766 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les causes
I. La cause principale
Les chlorofluorocarbones, appelés CFC sont des molécules composées contenant du carbone et des espèces chimiques comme le fluor et le chlore.
A. Où lestrouve-t-on ?
Les CFC sont connus sous le nom commercial de Fréons. Ils sont notamment utilisés comme réfrigérants, solvants dans les industries électroniques, mais également dans les bombes aérosols oules extincteurs. On les trouve aussi dans les mousses d’isolations de la maison et pour le nettoyage à sec. Les CFC ne sont pas nocifs pour la santé, et sont inertes dans la troposphère. C’estpourquoi ils restent très longtemps dans l’air et peuvent s’y accumuler facilement. | Utilisation des CFC issue de 
US Environmental Protection Agency |
B. Transformation du chlore inoffensif en chloreterroriste

Les CFC sont d'abord libérés par différents matériaux (aérosols, extincteurs ...). Ils mettent environ 2 ans à monter du sol vers la stratosphère où se trouve l'ozone. En temps normal,les CFC subissent d'abord une transformation chimique causée par le soleil, qui les transforme en substances destructrices d'ozone. Malheureusement, le chlore ayant subit une transformation devientnocif pour l'environnement et agit comme un catalyseur c'est-à-dire qu'il permet la transformation sans être transformé lui-même. Or aux pôles, surtout en Antarctique dans la stratosphère, lestempératures pendant les nuits polaires sont extrêmement basses (-80°C ou moins). Dans ces conditions, l'acide nitrique et l'eau, sous forme de cristaux, peuvent former des nuages stratosphériques glacés quin'existent pas à plus haute température. Ces nuages sont des pièges naturels car à leur surface, des particules de glaces composée de HC1 et de HC1N02réagissent ensemble pour former plus d'acidenitrique et du chlore moléculaire C12, au printemps, grâce aux U.V. Les nuages stratosphériques sont donc d'abord un piège à chlore mais surtout un phénomène d'accentuation de la multiplication du chlore...
tracking img