Trhtrh

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (629 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Près de la moitié des glucides que vous mangez, servent à alimenter votre cerveau. Il ne fonctionne qu’au glucose, mais celui-ci ne peut être transformé en énergie que s’il contient de la vitamine B1qui va permettre d’étaler son effet dans le temps et d’avoir une meilleure efficacité. Lorsque vous mangez un morceau de pain avec du jambon ou des oeufs, vous avez des protéines de qualité et du ferpour approvisionner les globules rouges. En simplifiant, on peut dire que 40 % du morceau de pain que vous mangez au petit-déjeuner sert à faire fonctionner le cerveau pendant la matinée. Lessportifs mangent des plâtrées de nouilles, les intellectuels devraient manger des morceaux de pain ! Un verre de lait apporte du calcium, mais aussi des protéines animales de grande qualité et de l’eau quipermet au cerveau de se réhydrater. Les 40 substances nécessaires au cerveau, dont je parlais précédemment, sont présentes dans une dizaine d’aliments. Le seul aliment complet qui existe, c’est le laitmaternel. Compte tenu de nos modes de vie contemporains, une dizaine de jours est nécessaire pour atteindre notre équilibre alimentaire.
Doctissimo : Comment se compose l’alimentation idéale pour lecerveau ?
Jean-Marie Bourre : C’est une alimentation pauvre en graisses saturées et en viandes rouges, riche en fruits et légumes et en poisson. Oubliez le lait de soja qui est un pur produitmarketing. Les gens s’imaginent qu’il a des effets bénéfiques parce qu’on en donne aux enfants allergiques au lait de vache. Mais ils oublient qu’on y ajoute des vitamines, des minéraux, des huilesvégétales et d’autres protéines. En dehors de ces éléments, ce n’est qu’un liquide blanc. C’est un peu comme si vous compariez du plâtre avec du lait de beauté.
Doctissimo : Quelle doit être notre alimentationpour optimiser nos capacités de mémorisation ? Existe-t-il une "recette miracle" ?                
Jean-Marie Bourre : Vous imaginez bien que s’il existait un aliment miracle, cela fait...
tracking img