Triculium

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (537 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
TRICULIUM

Aujourd’hui, l’alimentation est part importante de la vie courante. Elle passionne, se diversifie et se développe au fils que le temps passe depuis des siècles ! Ce sont les Romains,dès le IIe siècle av. J.-C., surtout dans les hautes classes de société, qui déploieront à l’alimentation une nouvelle facette plus variée et plus raffinée.

Les maisons des riches romainespossédaient une salle à manger qui servait à réunir les hôtes et les convives pour le repas du soir, le cena.

Le triclinium, disposée près de l’atrium, tirait son nom des trois lits sur lesquels les richesRomains s’allongeaient et mangeaient le repas. Ces lits, de tailles diverses, étaient disposés en fer à cheval autour d’une table sur laquelle étaient présentés les différents plats. Le tricliniumétait la pièce la plus ornée de la maison: des mosaïques couvraient le sol et des peintures décoraient les murs. De plus, des cousins multicolores parés de fragments d’ivoire, d’argent et autres matièressymbolisant la richesse, étaient placés sur les lits afin de les rendre encore plus confortable pour les invités. Les lits étaient généralement faits de bois orné de bronze, le fond, ouvert, étaitentrecroisé avec les courroies en cuir qui supportaient de gros cousins rembourrés. Les couches servant au dîner étaient assez larges, pour chacune d’elle, puissent loger trois convives.
Bien qu’il senomme le triclinium, la pièce comptait en fait un 4ème lit utilisé afin de permettre le service. Dans les premiers temps, seuls les hommes prenaient place sur les lits. A la fin de la République et sousl'Empire, les grandes maisons possèdent plusieurs salles à manger, l'une pour l'hiver, l'autre pour l'été, l'une pour un petit nombre d'invités, l'autre pour une grande assemblée, l'une à l'abri etchauffée, l'autre en plein air sous une treille. Le triclinium le plus apprécié est celui donnant sur le péristyle. Quant aux femmes qui, contrairement aux habitudes grecques, étaient admises aux...
tracking img