Tulum

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4233 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le site de Tulum

Tulum, se trouve dans la péninsule du Yucátan plus précisément dans l’état mexicain de Quintana Roo. Elle est construite sur un promontoire qui domine la mer des Caraïbes. Le nom ancien de Tulum, (« fortification » en yucathèque ) est Zamá ( l’aube ) ; nom approprié à cette ville d’où quotidiennement on voit naître le soleil. La ville a peut être été fondée dès le VI èmesiècle de notre ère ( si l’on se réfère à une stèle trouvée sur place et correspondant à l’an 564 ), mais les monuments actuels ne sont pas antérieurs à 1200. Débouché maritime de Mayãpan, elle fut édifiée de 1250 à 1400 pour surveiller les routes commerciales autour de la péninsule du Yucátan. Au contraire des grands centres voisins Tulum était encore grouillante au moment de la Conquête. Juan deGrijalva, dont l’expédition passa au large de Tulum en 1518, fut émerveillé par le spectacle de cette ville fortifiée aux maisons brillamment peintes de rouge, de bleu et de blanc, tandis qu’au sommet de la tour de vigie , dressée sur le rivage brûlait un feu rituel. Tulum une ville donc à proximité des côtes et du grand commerce.On peut se demander si cette proximité avec les commerçants va influencer l’architecture du site de Tulum ?
Nous verrons dans une première partie, l’organisation du site et sa redécouverte ; puis dans une seconde partie nous traiterons du centre cérémoniel et enfin des autres édifices en dehors du centre cérémoniel.

Le Yucatan avec la cité de Tulum

I/ L’organisation du site et saredécouverte

A/Les fouilles

Nous l’avons vu dans l’introduction, que Tulum est découverte en 1518 par Juan de Grijalva. La cité est abandonnée une vingtaine d’année après la conquête du Yucátan en 1544, mais les Mayas continuent de fréquenter ses ruines pour y célébrer un culte des ancêtres. En1841, Catherwood et Stephens visitent le site, ils y réalisent des dessins et écrivent un ouvrage sur lessites qu’ils ont visité dans le Yucátan ( Chichén Itzá, Tulum…) . Les premières fouilles conduites par Sylvanus Morley sont entreprises en 1916/1922. Le site est à nouveau exploré à partir de 1938 par des archéologues mexicains. En 1974, on procède à d’importantes restaurations incluant la reconstruction partiel du mur d’enceinte.

Structure de Tulum cernée par les végétaux dessin de CatherwoodB/Organisation générale

Les vestiges de l’ancienne Zamá s’étendent approximativement sur six kilomètres le long de la côte. 90% de la surface totale du site est occupée par des zones résidentielles denses au nord et au sud du secteur fortifié qui couvre les 10% restant ( ici on s’intéressera à ces 10% ). Hors de la muraille, les murs ou clôtures qui délimitent les rues, patios, temples etfondations des maisons ne présentent pas de modèle symétrique, mais s’adaptent aux irrégularités du terrain, délimité à l’ouest par une zone marécageuse et à l’est par la mer des Caraïbes. Au contraire, les édifices érigés à l’intérieur des fortifications s’inscrivent dans un cadre extrêmement planifié avec des rues orientées est-ouest et nord-sud. On distingue très facilement deux grands espaces unegrande rue ayant un axe nord-sud ( écart de 17 degrés ) on y retrouve beaucoup d’édifices; et, il y a aussi un grand centre cérémoniel non loin de la côte. L’architecture monumentale de Tulum est protégée par un rempart qui bloque les cotés nord sud et ouest de la cité ( front terrestre). Le côté est, étant naturellement fortifié par des falaises dominant la mer des Caraïbes. L’aire à l’intérieurdes remparts s’étend sur environ 380 mètres du nord au sud, et sur 165 mètres d’est en ouest. Le rempart haut de 3 et 5 mètres est d’une épaisseur moyenne d’environ 6 mètres. Il était à l’époque percé de 5 portes couvertes de dalles. Au sommet du rempart, on trouvait un chemin de ronde protégé par un parapet auquel on accédait par des escaliers. Sur ce chemin de ronde s’élevaient quelques...
tracking img