Tutoriel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (465 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 mai 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
A 13 ans, vous avez déjà vu des milliers de meurtres et d’agressions à la télé. Le fait que le créneau horaire où les scènes de violence sont les plus fréquentes soit de 16h30 à 20h en dit long.L’objet télé est parfois intéressant mais il est trop souvent le reflet des relations violentes dans la société, et à son tour peut susciter des comportements violents.
De plus, le contenu desprogrammes diffusés favorise la passivité et encourage très rarement une réflexion.

On croit parfois que les scènes de violence à la télévision n'ont pas d'effet sur le comportement, mais ce n'est pas cequi ressort d'une étude réalisée par Caroline Fitzpatrick, chercheuse postdoctorale au Centre de recherche du CHU Sainte-Justine.
À l'aide des données de l'Étude longitudinale du développement desenfants du Québec (ELDEQ), elle est parvenue à mettre au jour une corrélation entre l'exposition à des contenus télévisuels violents vers l'âge de quatre ans et des comportements antisociaux ainsi qu'undésintéressement à l'égard de l'apprentissage scolaire en deuxième année du primaire.

On croit parfois que les scènes de violence à la télévision n'ont pas d'effet sur le comportement, mais cen'est pas ce qui ressort d'une étude réalisée par Caroline Fitzpatrick, chercheuse postdoctorale au Centre de recherche du CHU Sainte-Justine.
À l'aide des données de l'Étude longitudinale dudéveloppement des enfants du Québec (ELDEQ), elle est parvenue à mettre au jour une corrélation entre l'exposition à des contenus télévisuels violents vers l'âge de quatre ans et des comportements antisociauxainsi qu'un désintéressement à l'égard de l'apprentissage scolaire en deuxième année du primaire.

On croit parfois que les scènes de violence à la télévision n'ont pas d'effet sur le comportement,mais ce n'est pas ce qui ressort d'une étude réalisée par Caroline Fitzpatrick, chercheuse postdoctorale au Centre de recherche du CHU Sainte-Justine.
À l'aide des données de l'Étude longitudinale...