Valorisation des sous produits des corps gras

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1566 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
RESUME

Introduction

En Afrique, la culture des oléagineux a suivi la même logique colonial que les autres grandes spéculations agricoles (café, cacao....) celle qui consistait à subvenir aux besoins de la métropole en produits qu’elle ne pouvait pas produire principalement pour cause d’incompatibilité géo climatique. Pourtant durant ses vingt ou trente dernières années, le continentafricain est devenu un acteur marginal sur le marché mondial de l’industrie des corps gras suite au déclin de sa production et ses exportations mais cette industrie dispose d’un grand nombre de sous produits polluants (tourteaux, margines…) d’où la nécessité de réfléchir sur l’exploitation de ses sous produits pour éviter leur rejet dans la nature et toute impact dangereux sur l’environnement.

Lesdifférents sous-produits des huiles sont 

➢ Des résidus de la taille et de la récolte 

➢ Les margines

➢ Les tourteaux

Les différents traitements et valorisation des sous produits des corps gras 

1. Valorisation des résidus de la taille et de la récolte 

a) Utilisation dans l’alimentation animale 

Ce sont des résidus issus de la taille des oliviers ou ceuxrécoltés au niveau de l’oliverie.

Les principaux composants chimiques sont : matière sèche, matière organique, matière azotée totale, matière grasse.
La digestibilité de ces composants chimiques varie fortement selon la proportion de rameaux dans le mélange et le mode de conservation. Ces deux facteurs agissent donc de façon déterminante sur leur valeur nutritive.
le mode de conservation ; séchageet l'ensilage des feuilles d'olivier entraine une baisse de la digestibilité.
Le traitement le plus utilisé pour améliorer la valeur alimentaire de ces sous produit reste la séparation mécanique des fractions digestibles de celles peu digestibles (feuilles/bois). Cette opération est effectuée, directement par l’animal au moment de l’affouragement ou par hachage au niveau de l’oliveraie par desmachines mobiles adaptées aux tracteurs de puissance moyenne.
b) Utilisation non alimentaire 
Comme combustibles ; servir à la fabrication de compost ; ou constituer la matière première dans l’industrie de papier ou la fabrication des meubles.
2. Traitement et valorisation des Margines 

Les margines sont des sous produits liquides de l’huile d’olive, contenant principalement de l’eau dela matière organique des minéraux et des substances phénoliques.
Le rejet de ce sous produit est le problème écologique majeur de la production d’huile vu sa toxicité pour le sol et les plantes.
Pour cela les chercheurs ont développé des techniques de traitement d’épuration et de valorisation de ce sous produit : les margines peuvent être utilisés comme :
a) Utilisation non alimentaire ➢ Fertilisant 

Epandage contrôlé
des margines

➢ Dans le système du compostage 

Margine + + +

➢ Pour l’obtention du biogaz 

Margine

b) Utilisation dans l’alimentation animale

3. Valorisation des tourteaux 
a) Valorisation alimentairea)-1. Utilisation dans l’alimentation animale
Ils constituent la deuxième classe d’aliments la plu importante après les céréales, en effet ils constituent la principale source de protéines ils contiennent également la cellulose, qui n’est digestible que par les ruminants.

Les tourteaux les plus utilisés sont :

-le soja

-le colza-le tournesol

Remarque : Les tourteaux peuvent refermer des substances anti nutritionnelles qui diminuent la valeur alimentaire, dont les glucosinolates. De plus ils confèrent un gout amer aux tourteaux ce qui en diminue l’appétence.

Les glucosinolates peuvent être détruites partiellement par la chaleur.

a)-2. Production d’arômes 

Les arômes...
tracking img