Vie quotidienne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2142 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La Vie Quotidienne

Introduction

Je travaille à la Maison d’accueil spécialisé de Varetz qui a été créée en 1990, elle est gérée par l’association d’étude et de gestion des œuvres des familles d’enfants handicapés de la Poste et de France Télécom.
La Maison d’accueil spécialisé est située à Varetz, bourg de 2000 habitants, à 8 km de Brive-la-Gaillarde. Construite sur un terrain de 3hectares. Elle accueille 43 internes et 3 demi-pensionnaires polyhandicapés répartis sur 4 pavillons dont un a vocation de prendre en charge de façon spécifique 10 résidants autistes. Il y a 4 salles de vie commune, 9 salles d’activités : Balnéothérapie, éveil des sens, micro-informatique, eau (flaque thérapeutique)…..
Récemment le parc a été aménagé pour faciliter le déplacement des résidants etpropose un parcours sensori-moteur.
Il y a également à 9 km de la Maison d’accueil, la ferme loisirs d’Allassac qui offre aux 46 résidants un site d’activité distant où ils peuvent pratiquer notamment l’équitation et l’approche du poney mais aussi un lieu de transfert de proximité.

La vie quotidienne

C’est l’espace-temps fondamental de la prise en charge des résidants, la base de toute actionéducative et thérapeutique auprès d’eux. Traditionnellement, elle se déroule dans un espace spécifique, le groupe de vie ou unité accueillant entre huit et douze résidants encadrés par des aides médico psychologiques, des aides soignantes, des moniteurs éducateurs et des éducateurs spécialisés……
La première caractéristique de la vie quotidienne est le temps qui est continu, linéaire, permanent, c’estun facteur essentiel de la prise en charge des résidants pour qu’ils puissent investir les soins et la relation à l’autre. La vie quotidienne se déroule également dans un espace (les locaux, la chambre….). La connaissance des lieux permet d’en maîtriser les dangers potentiels et de s’en protéger.
Un autre facteur réside dans la permanence relationnelle : quelque un est toujours là (jour et nuit)pour répondre aux besoins mais aussi pour soutenir une possible communication et témoigner ainsi aux résidants de leur appartenance à la communauté humaine.

La vie quotidienne est donc bien un espace-temps pour une prise en charge globale de la personne gravement handicapée dans les dimensions vitales, affectives, intellectuelles, sociales qui peuvent être sans cesse reliées, associées,combinées pour créer les conditions d’une moindre souffrance et d’un possible évolution.
La vie quotidienne passe par différents étapes : le lever, le petit-déjeuner la toilette, le déjeuner.

Pour ma part, j’ai choisi de développer comme moment de la vie quotidienne : la toilette.

La toilette

L’hygiène corporelle assure un bien-être, le confort de la personne, c’est un besoin fondamental.Au-delà de l’aspect hygiénique de la toilette, c’est un étayage corps/psyché (si on se sent bien dans sa tête, on se sent bien dans sa peau) qui s’opère par le contact corporel que cette situation provoque. Pour certains résidants du fait de leurs pathologies, cet étayage corporel de leur propre identité est peu ou pas élaboré, que ce soit pour des raisons psychologiques ou neurologiques, les deuxétant le plus souvent étroitement liées.
Ces soins peuvent être pensés comme de véritables moments psychothérapeutiques pour peu qu’ils aient lieu dans des espaces protégés et que l’on prenne le temps de tisser une relation.
Nous devons veiller, nous les professionnels à ce qu’elle soit assurée chaque jour avec le plus grand respect de la personne, et en particulier le respect de sa pudeur.
Nousavons un rôle important auprès du résidant lors des soins pour lui donner confiance, et valoriser son image.

A la Maison d’accueil, la toilette se déroule après le petit déjeuner à partir de 9 heures. Sur chaque pavillon, se trouvent deux salles de bains communes. Dans chacune d’elles, il y a une baignoire, une douche, un chariot douche, un lève malade, une chaise pot. Tout le matériel est...
tracking img