Violence candide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (836 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
II Les images de la « boucherie » CHAPITRE III
Voltaire fait ici voir les évènements à travers les yeux de Candide, qui découvre les effets de la « boucherie héroïque » en passant dans un villagequi a été détruit et dont les habitants ont été massacrés; l'horreur de la guerre est vue de façon très réaliste, et l'écriture change: changement de temps du passé simple à l'imparfait, temps de ladescription; le regard de Candide se développe.

1. la diversité des victimes
Toutes les victimes sont répertoriées: femmes, enfants, vieillards. Une description d'un réalisme très cru montrel'ampleur des massacres: le champ lexical de la violence est très étendu et diversifié, désigne les actes meurtriers des soldats et leurs résultat: « criblés de coups », « égorgées », « éventrées »,« brûlées », etc. (assonance en « é »); Le narrateur précise des détails anatomiques horribles, suggère la souffrance des agonisants, et montre qu'il s'agit de familles entières.

2. la réciprocitéCes massacres se produisent dans les deux camps, « Bulgares » et « Abars »: le comportement similaire des deux armées montre que ces massacres sont la conséquence directe de la guerre; la barbarien'appartient pas qu'à un seul camp.

II. UNE DENONCIATION VIOLENTE ET IRONIQUE
a) Dénonciation des superstitions
Disproportion entre les fautes et les peines : « un Biscayen convaincu d’avoir épousésa commère », « deux portugais qui en mangeant du poulet en avaient arraché le lard »/ « le Biscayen et les deux hommes qui n’avaient point voulu manger de lard furent brûlés » et « on vint lier aprèsle dîner le docteur Pangloss et son disciple Candide, l’un pour avoir parlé, et l’autre pour avoir écouté avec un air d’approbation »/ « Candide fut fessé en cadence »/ « Pangloss fut pendu ».Coïncidence entre le sacrifice inutile d’innocents et d’un second tremblement de terre, souligné par le complément circonstanciel de temps : « Le même jour la terre trembla de nouveau avec un fracs...
tracking img