– Vous semble-t-il pertinent pour les pouvoirs publics de fixer aux banques un objectif chiffré de distribution des crédits ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (326 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Depuis 1986, en France – et ce après la loi bancaire de 84, la loi d’encadrement du crédit n’existe plus. Cette mesure de politique monétaire visait à maintenir et maîtriser la masse de créditsoctroyés sur l’année, par les différents établissements bancaires et financiers, libéralisant de ce fait, entre autre, leurs activités. Pourtant, quelle importance pour Pouvoirs Publics de fixer unobjectif de distribution de crédit, quelles en sont les conséquences ? (prendre exemple de la Chine qui en début d’année se posait la question)

Fixer un objectif chiffré : dans quel but ?
- Maîtrise dela création monétaire
- Limiter la surchauffe économique
- Limiter la surabondance de liquidités
- Maîtriser l’inflation
- Orienter l’évolution des Taux d’Intérêts
- Maîtriser l’action des Etsbancaires
- Favoriser le développement de certains secteurs d’activités, freiner le développement d’autres
- Orienter le développement de secteurs répondant aux grands projets de l’économienationale.

Conséquences :
- Limiter le développement des banques, freiner leur dynamisme
- Augmentation des taux (baisse des investissements, baisse de la consommation)
- Agir sur l’évolution du PNB(moins de volume = marges qui se réduisent)
- Favoriser le développement du crédit inter entreprise (via le Billet de Trésorerie càd désintermédiation)
- Risques d’impacts négatifs sur la cotationde banques cotées
- Modification du niveau des réserves obligatoires (rapport entre réserves et emplois)
- Si orientation des prêts vers tel au tel secteur : certains en profitent, d’autres en «souffrent »

Conclusion :
Afin de libéraliser les marchés les pouvoirs publics ont cessés d’encadrer le crédit (notion de état- gendarme ) , notamment en France en 1986. Toutefois, oui, les PPpeuvent envisager une politique monétaire, même ponctuelle, de limitation de distribution de crédits, afin de limiter une surchauffe économique – comme ce fut le cas dans les annonces faites en début...
tracking img