Vue du ciel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2482 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
teledoc
le petit guide télé pour la classe

2007 2008

Vu du ciel Six milliards d’hommes à nourrir
L’élevage et l’agriculture intensifs, apparus il y a cinquante
Un magazine présenté par Yann Arthus-Bertrand et réalisé par Éric Valli (2007), d’une série produite par la Société européenne de production et France 2. 1 h 39 min

ans, ont-ils atteint leurs limites? Dans une «émission coup depoing», Yann Arthus-Bertrand nous invite à un voyage en France, de la Beauce à la Camargue et des bananeraies des Antilles aux alpages du massif du Mont-Blanc, mais aussi en Inde et à Bornéo, pour rencontrer des agriculteurs qui se battent contre les dérives du productivisme et envisagent d’autres modes de production plus conformes aux exigences du développement durable.

FRANCE 2
MARDI 4DÉCEMBRE, 20 h 50

Quelle agriculture pour demain ?
Géographie, sciences et éducation au développement durable, cycle 3 et collège
Nourrir six milliards d’hommes est l’enjeu quotidien des agriculteurs de la planète. Pour y arriver, l’élevage et l’agriculture intensive sont apparus il y a cinquante ans. Mais aujourd’hui ce système productiviste est dépassé. Trop de pesticides polluent nos sols etnous avons besoin de temps et de la nature pour élever correctement les animaux. Dans cette nouvelle émission, Yann ArthusBertrand nous invite à un voyage en France et dans le monde pour rencontrer des agriculteurs qui se battent contre ces dérives et nous sensibiliser au problème de la protection de l’environnement afin que nous changions nos comportements de consommation.

Qu’est-ce quel’agriculture intensive?

Les reportages
Un élevage intensif de porcs Un ancien éleveur de porcs dans les Vosges a expérimenté un type d’élevage fondé sur une optimisation de l’herbe. L’enfer des poulets Visite d’un élevage intensif de poulets en Autriche. Un écosystème menacé par l’homme En Camargue, les riziculteurs évacuent l’eau du Rhône chargée de pesticides dans la réserve des étangs naturels.Rédaction Philippe Retailleau, professeur d’histoire et de géographie Crédit photo France 2 / Yann ArthusBertrand Édition Émilie Nicot et Anne Peeters Maquette Annik Guéry Ce dossier est en ligne sur le site de Télédoc. www. cndp.fr/tice/teledoc/ .

> Définir ce type d’agriculture qualifié aussi de « productiviste ». En mesurer les effets actuels sur l’environnement et la santé des populations.• On partira du reportage sur l’élevage intensif de poulets en Autriche pour en dégager les principes élémentaires: produire beaucoup, dans un espace restreint, en un temps limité. Ensuite, on évoquera deux pays en développement, l’Inde et l’Indonésie, afin de préciser quelques-unes des caractéristiques de cette agriculture intensive (qui vise à produire des quantités importantes pour alimenter unmarché de consommation décliné à différentes échelles): – Une agriculture « moderne », marquée par l’utilisation de techniques d’irrigation poussées (exemple des plaines du Pendjab), l’utilisation d’engins motorisés, d’engrais chimiques, de produits phytosanitaires (herbicides, insecticides, fongicides), et de variétés de semences à haut potentiel de rendement. – Une agriculture marquée par uneemprise spatiale notable, comme le montre avec éloquence l’exemple de la production de palmiers à huile en Indonésie. Ce cas permettra aussi, en complétant le reportage par d’autres sources documentaires, d’étudier un espace agricole produit par la mondialisation. À chaque fois, on demandera aux élèves de noter le vocabulaire employé dans les commentaires pour répondre à la volonté de YannArthusBertrand d’en faire une «émission coup de poing», destiné à faire prendre conscience aux téléspectateurs combien cette agriculture est «agressive». • De quelle façon, justement, cette agriculture agresse-t-elle l’environnement ? À propos du Pendjab, on soulignera les dégâts environnementaux provoqués par les dérives de la «révolution verte»: salinisation des sols, épuisement des nappes...
tracking img