Weber " le savant et le politique"

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (905 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Cet extrait du « savant et le politique » de Marx Weber, économiste et sociologue allemand du 19eme siècle, traite de la morale sociale et plus précisément est une étude des comportements individuelou de groupe. L'autre soulève la question de l'éthique. Le mot vient du grec « ethos » qui signifie organisation du séjour de l'Homme sur Terre.
En effet, l'expression de cette organisation va êtremultiple. Ici, elle est double. Max Weber annonce deux éthique fondamentalement opposées: à savoir l'éthique de conviction et l'éthique de responsabilité. Ces deux éthiques sont différenciées dansl'attitude, le comportement qu'elles provoquent lorsqu'elles sont suivies.
En exposant cette thèse, Max Weber va montrer dans un premier temps les intérêts, les mécanismes de ces deux éthiques, puisles limites de l'une d'elles: a savoir, l'éthique de conviction.


L'auteur dans l'énoncé de sa thèse oppose de façon « abyssale » l'éthique de conviction avec celle de responsabilité.Cependant, avant de même d'expliciter chacune d'elles, il nous met en farde contre les réductions trop rapides telles que: l'éthique de conviction si elle est pas identique a l'absence de conviction. Onremarque ici que Max weber oppose moins le contenu de chaque éthique que leur conséquence dans la vie.
En effet, l'éthique de conviction ne préoccupe que du principe moral présidant à l'action sans sesoucier des conséquences, puisque le principe moral est radicalement extérieur à l'homme (Dieu, l'idéal, le bien...). Ici L'auteur prend la croyance religieuse et le discours du militant (exemple: lesyndicaliste) comme illustration du problème: «  Le chrétien fait son devoir et en ce qui concerne le résultat de l'action il s'en remet à Dieu » , l'individu qui se dit chrétien va suivre ce qui, dansla religion, le délivre e sa responsabilité individuelle. LA faute est dans l'autre.
En opposition, l'éthique de responsabilité s'applique à reconnaître les défaillances propres à l'homme. Ce n'est...
tracking img