Zola

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (327 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Emile Zola, sa biographie

Né à Paris en 1840, fils d'un Italien naturalisé. Emile Zola fait ses études à Aix-en-Provence où il se lie d'amitié avec Paul Cézanne, puis à Paris où il lesabandonne. Il connaît la misère avant d'entrer chez Hachette pour ficeler des paquets. Il se fait remarquer par son intelligence et se voit confier le service de la publicité. Il débutedans le journalisme avec des feuilletons et des articles virulents en faveur de Manet.

Admirateur des Goncourt, il évolue assez vite vers le "réalisme" et même le "naturalisme" qui semanifeste déjà dans Thérèse Raquin, son premier chef d'oeuvre en 1867.

Entre 1870 et 1898, au prix d'un travail régulier, il publie en moyenne un roman par an : les 20 volumes desRougon-Macquart, L'Assommoir, Nana, Germinal, La Bête humaine, parmi les plus importants.

Autour de Zola se groupent alors des écrivains de "l'école naturaliste" : ils se réunissent et publient encommun des nouvelles : parmi eux Maupassant. L'école naturaliste prétend appliquer à l'étude des réalités humaines la méthode des sciences expérimentales et s'attache surtout à peindre lesmilieux populaires et même les bas-fonds.

Pour écrire ses livres, Zola s'est énormément documenté et ses enquêtes sur le monde du travail l'ont conduit au "socialisme" et il s'engagedans le mêlée politique et sociale. Convaincu de l'innocence de Dreyfus (soldat juif accusé d'espionnage), il publie un vibrant article en sa faveur "J'accuse". Pour cela, il est condamné à unan de prison et perd la Légion d'Honneur. Il doit s'exiler en Angleterre pour un an et ne revient en France qu'après le suicide du commandant Henry (l'accusateur de Dreyfus) convaincu defaux.

A son retour, tout à ses aspirations humanitaires, il publie encore plusieurs volumes et laisse une œuvre inachevée, car Zola meurt prématurément d'une asphyxie accidentelle en 1902.
tracking img