L'airsoft

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2044 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L'Airsoft

Qu'est-ce que l'airsoft?
L'airsoft et la FédéGN
La législation
La foire aux questions
La gallerie photo

Actualité.

Médias
comme vous avez pu le constater, l'airsoft est souvent présent dans les médias, généralement en lien avec des faits délictuels (voire criminels) bien éloignés de notre activité.
Si le lien entre les délinquants et notre activité est facileà faire, la FédéGN rappelle à chaque fois aux journalistes ayant réalisés les reportages concernés que l'airsoft est avant tout une activité de loisir pratiquée par des dizaines de milliers d'amateurs. Le fait de stygmatiser les airsofteurs respectueux des lois et leurs répliques ne fera malheureusement pas baisser la délinquance.
Ces contacts nous permettent de développer également desrelations constructives avec des médias et de positionner la FédéGN en interlocuteur constructif.

- Canal Plus -
Les journalistes en charge du reportage ont été contactés ainsi que certains des intervenants. Il s'avère effectivement que la ressemblance entre l'arme présentée par le "braqueur" et la réplique présentée par le représentant de la police est une pure coïncidence.
Les échangesfurent des plus interessants et constructifs

Simplification des conditions relatives à l'assurance

La FédéGN a décidé de simplifier la gestion de l'assurance pour les associations d'airsoft et de paintball. Les spécificités de ces activité ont été prises en compte, et désormais il n'est plus nécessaire de déclarer chaque partie pour ces pratiques. Il vous suffit simplement de mettrerégulièrement à jour votre liste de joueurs. Elle est pas belle la vie ?

L'airsoft dans la mire des députés?
Comme certains le savent déjà, une mission d’information sur les violences par armes à feu et l’état de la législation en la matière a été mise en place par l'Assemblée Nationale (cf le communiqué).
Le député Bruno Le Roux, le Président de cette mission, est connu pour être leMonsieur Anti-armes du parlement, notamment à l'origine de mesures restrictives pour les tireurs depuis les années 90.
Selon les information dont nous disposons, l'airsoft n'a pas été abordé au sein de cette mission, et n'en est de toute façon pas l'objet, car d'une part nos répliques ne sont pas des armes à feu, et de plus, leur utilisation dans le cadre de "violences" est clairement réprimée parles textes actuellement en vigueur.
Suite au reportage sur Canal Plus, la FédéGN a repris contact avec la commission Leroux et assure un suivi des plus attentifs sur ses travaux.

En revanche, une directive du Parlement Européen a mis en place une commission devant notamment lui remettre un rapport présentant les conclusions d'une "étude sur la question de la mise sur le marché desrépliques d'armes à feu, afin de déterminer si l'inclusion de ces produits dans le champ d'application de la présente directive visant à redéfinir les différentes catégories d'arme dans l'Union Européenne est possible et souhaitable".
Si pour le moment aucune information n'a pu filtrer, la FédéGN travaille actuellement sur le sujet afin, d'en mesurer dans un premier temps l'importance, etéventuellement, dans un second temps, d'entreprendre des actions de concert avec des professionnels de l'airsoft.

Réunions locales d'information
Après l'échec du déplacement sur Fréjus ou une réunion était organisée par les Diables Verts (la neige n'est pas notre amie), une autre réunion est programmée sur la région Lorraine.
Vous pouvez voir les images tournée lors de la réunion de Fréjus:http://les-diables-vert.forumperso.com/les-photos-et-les-videos-f11/videos-de-la-reunion-du-09-01-2010-t569.htm

Pour la réunion lorraine, a eu lieu le 7 février a la base de loisir de Volstroff, situé route de luttange 57940 Volstroff.Merci aux organisateurs pour cette rencontre pleine d'échanges passionnants.

Pour tous renseignements: airsoft@ fedegn.org ou allez sur le forum:...
tracking img