L'amour propre de pascale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1041 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Lecture analytique « l’amour-propre » Les Pensées de Pascal

Cette œuvre s’apparente à l’essaie car c’est une fragmentaire à l’état d’ébauche, cette œuvre a été constitué à partir des notes de Pascal après sa mot.
-Il voulait écrire l’apologie de la religion chrétienne. Il a un gout pour la logique et le raisonnement quasi mathématique afin d’exprimer une pensée claire et organisée… Ces idéesmaîtresse; il veut montrer la misère de l’homme sans Dieu, l’homme est égaré par des puissances trompeuses comme l’imagination et l’amour-propre, c’est tout ce qui le conduit au divertissement (dans le sens à se détourner de Dieu). La grandeur de l’homme avec Dieu qui est pour lui le seul moyen pour s’élever moralement et spirituellement. Pascal est janséniste, il a une vision très pessimiste del’homme. Dans cette pensée 100 il analyse les effets de l’amour-propre (signifie estime de soi) mais Pascal montre que cela peut aller jusqu’à la prétention de la vérité et fausse le rapport avec l’autre.
En quoi cette argumentation fait-elle le blâme de l’amour-propre?
En quoi cette démonstration fait-elle le blâme de l’amour-propre?

I- Une démonstration
1-Un schéma argumentatif rigoureux-La thèse l.1 à 3 : l’homme déteste la vérité à cause de son amour-propre, l’amour-propre est en chacun de nous c’est naturel.
-1er argument l.3 à 13 on dit pas la vérité car il ne faut pas choquer, blesser, il faut ménager l’orgueil humain.
-2ème argument l.14 à 21 on ne dit pas la vérité par intérêt personnel pour s’élever dans le monde, illustré par l’exemple du prince de l.16 à 21. De la l.22à 29 il élargit sa réflexion qui va amener la conclusion définitive. Elargissement avec des tournures généralisant l.24 « la vie humaine », l.27 « les hommes » certaines phrases peuvent être perçus comme des maximes (formules qui énonce une règle morale, il y a des présences de vérité générale, valeur intemporelle).
La Conclusion définitive: l.30 à 33 marqué par la conjonction de coordination« donc », l’amour-propre est un défaut humain naturel comme l’indique la métaphore l.33 « une racine naturelle dans son cœur » qui conduit au mensonge comme l’indique l’énumération l.30 « déguisement, que mensonge et hypocrisie ».

2-Un raisonnement logique (est une des procédés qui marque la logique)

C’est une pensée organisée qui part d’un constat (la thèse) qui développe les raisons et
Ladémonstration quasi scientifique il y a beaucoup de connecteurs logiques, l’argumentation repose sur le rapport cause conséquence, connecteurs logiques qui marquent la cause l.15 et 23 « parce que » et qui marque la conséquence l.10 « il arrive de la que » et l.14 « C’est-ce qui fait que ». En utilisant un vocabulaire clair avec les nombreuses propositions subordonnées, relative, conjonctivecomplétive, conjonctive circonstanciel; il utilise parallélisme de construction l.11 à 13 « on nous […] nous ».

3-Les prises de positions de Pascal

Il utilise les pronom personnel « on » et « nous » qui montre qu’il s’inclut dans le groupe des hommes, il y a qu’une phrase où il intervient l.14 avec le pronom personnel « je », « je ne m’en étonne pas », il utilise un vocabulaire subjectifévaluatif ou il montre que l’amour-propre est un défaut l.3 « cette mauvaise délicatesse », l.8 « toujours avec dégout », « un secret dépit », l.22 « ce malheur ». Il utilise des modalisateurs, l.8 « souvent, l.22 « sans doute ».

II-Le blâme de l’amour-propre
1-Le règne du mensonge

Champ lexical du mensonge l.5 « semblant », l.12 « on nous la cache », l.13 « on nous trompe », l.25« s’entre-tromper » les termes de l’énumérations l.8 « secret », illusion en antithèse au champ lexical de la vérité anaphore l.1;12;15;17 et 31 et « sincèrement sans passion »l.29, l.7 « médecine », l.32 « raison ».
L’homme regrette la vérité, champ lexical du rejet de la vérité, l.1 « aversion pour la vérité », l.12 « nous haïssons la vérité », l.31 « il ne veut pas qu’on lui la vérité ». Symbole de...
tracking img