L'apologue

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3245 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
L’APOLOGUE des « Membres et de l’Estomac »

Ésope - Tite-Live - La Fontaine

Entrer dans l’Histoire romaine par le biais de
l’apologue….

Utiliser la transversalité latin – français – grec

Objectifs :
- susciter l’intérêt des élèves pour l’Histoire romaine
- les amener à réfléchir sur l’aspect universel des faits historiques
- adapter cet apologue à l’ouvertureeuropéenne actuelle

A quel niveau utiliser ce cours ?
- soit en 4ème : la société romaine : Patriciens et Plébéiens
- soit en 3ème : étude d’un genre : la Fable

*********

APOLOGUE (nom masculin) du grec apologos = conte, récit
Définition : Court récit en prose ou en vers qui a pour but de divertir, mais aussi d’avertir et de faire réfléchir pour qu’on en tire une morale,une leçon. Ce type de récit appartient donc au genre argumentatif et se doit de convaincre. Dans l’apologue, la morale est plus importante que l’art du récit ; c’est l’inverse dans la fable mais la finalité est la même. http://fr.wikipedia.org/wiki/Apologue

Ses principales caractéristiques :
- le texte est bref pour aller à l’essentiel et frapper l’esprit du lecteur
- letemps n’est jamais précis : l’apologue a une valeur atemporelle, universelle
- l’apologue est toujours à double sens : il oblige le lecteur à décrypter sous le sens explicite de l’anecdote le sens implicite ; le but est d’ instruire le lecteur pour l’amener à réfléchir et à modifier son opinion sur le monde dans lequel il vit.
(N.B. ne pas confondre « apologue » et « apologie »)Organisation du cours de LATIN (niveaux fin 4ème - 3ème )

I. Situer historiquement les faits :

La sécession de la Plèbe (classe sociale la moins élevée) en 494 av.JC. : Pourquoi la plèbe s’est-elle révoltée ? Quels étaient les privilèges des Patriciens par rapport aux Plébéiens ? http://users.skynet.be/honore/histoire.htm

Suggestion :
On peut demanderaux élèves de faire une recherche préalable au CDI sur les débuts de la République romaine (509 à 494 av. JC)

Ménénius Agrippa, consul en 493 av. JC, raconte l’apologue qui va suivre à la plèbe qui s’était retirée sur le mont Sacré (ou sur l’Aventin, selon d’autres sources). En effet, accablés de dettes et sans droits civils ni politiques, les Plébéiens ne voulaient plus obéir aux consuls etrefusaient de faire la guerre. Ménénius Agrippa tente de ramener les Plébéiens à leurs devoirs en leur narrant l’apologue « Des membres et de l’estomac ».

L’apologue produira l’effet escompté : les Plébéiens rentreront à Rome. En compensation, on abolira leurs dettes, et deux tribuns de la plèbe, « inviolables », seront créés pour défendre leurs intérêts.

II. Evolution de l’apologue :« Les Membres et l’Estomac »
1. Ésope
2. Tite-Live
3. La Fontaine

1. Cet apologue a d’abord été raconté par ÉSOPE sous le titre :
« L’estomac et les pieds. »
« Kοιλία καὶ ποδές » (Fable 159)

Qui était ÉSOPE ? (environ -620 av.JC à - 560 av.JC.) :

| | |
|ÉSOPE |La première mention d’Ésope, personnage aux contours obscurs, se trouve dans le récit d’Hérodote |
| |au V°siècle avant JC. Né en Phrygie, vers 620av. JC., il était, dit-on, laid, boiteux, difforme |
|[pic] |et bègue. Son nom signifie « pieds inégaux ». |
| |Il fut acheté à Athènes par un marchand d’esclaves et expédié chez un philosophe de Samos nommé |
|Portrait supposé d’Esope |Xanthus. (cf. l’anecdote...
tracking img