L'etat est-il un mal necessaire?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1818 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'Etat est-il un mal nécessaire?

L’Etat a été mis en place tout au long de l’Histoire selon les civilisations, il a suscité des interrogations sur sa mise en place, son rôle politique et social. Il se définit par un ensemble d'institutions organisées censées régler la vie en société par l'instauration de lois applicables à chacun, pour éviter que les hommes ne se nuisent entre eux. Un ensembled'individus est alors soumis à une même autorité politique, l'Etat, qui est le gouvernement et l'ensemble des structures par lesquelles il manifeste son autorité. L'Etat semble donc être nécessaire et surtout un bienfait pour l'homme, mais il pourrait également constituer une contrainte, comme une entrave à la liberté par exemple, empêchant les hommes de vivre comme ils l’entendent. Sa mise enplace progressive à travers le monde laisse penser qu’il était nécessaire de créer l’Etat. Cependant, encore de nos jours certaines tribus vivent en communauté, mais sans Etat. L’Etat est-il un "mal nécessaire" ?Nous pouvons également nous interroger sur la "légitimité" de l'accomplissement du mal par l’Etat. Différentes raisons peuvent rendre la mise en place d'un Etat par les hommes nécessaire.Cependant, il faut déterminer s’il s’agit réellement d’un mal comme certains le perçoivent, et, si oui, si le mal qu’il peut produire est justifié. Il s'agit donc ici d’évoquer la morale, que l'on peut définir comme science du bien, et de la politique, soit l'art de gouverner la cité antique ou l'Etat moderne aujourd'hui.

Tout d’abord, il nous faut nous interroger sur la nécessité de l’Etat etsa mise en place par les hommes.
D’après Aristote, « l'homme est le vivant politique ». Ce n'est qu'au sein d'une cité, polis en grec, qu'il peut réaliser son humanité. Mais l'organisation d'une coexistence harmonieuse entre les hommes ne va pas de soi, et l’on peut alors se poser une question : comment concilier les désirs et intérêts différents de chacun avec le bien de tous ?
Les premièresréunions d’hommes ont formé les sociétés : regroupement familial, puis apparition du village et de la cité. Tout d’abord, la famille organise la parenté et assure la filiation. Ensuite, le village correspond à la « société civile » : il assure la prospérité économique et pourvoit aux besoins de chaque famille grâce à l’organisation et la répartition du travail, et grâce aux échanges. Enfin, Aristoteévoque la cité, c'est-à-dire l'organisation politique, qui, avec la société, forme l’Etat, parce que les communautés familiales et économiques ne peuvent pas satisfaire tous les besoins de l'homme : il a besoin d’une communauté politique, qui a pour fonction d'établir les lois.
Le but de l’Etat est de maintenir l'ordre social et de garantir les droits des citoyens. Rousseau évoque le pacte degouvernement, signé par les citoyens, qui a pour but la défense de la liberté et de la vie. Les citoyens participent à la formation et au maintien de l’Etat, ils décident des lois de manière indirecte, et certains d’entre eux sont chargés de la faire appliquer. Il y a une séparation entre le cadre constitutionnel des lois et ceux qui exercent le pouvoir. Ceux-ci ne sont que des ministres, c'est-à-diredes serviteurs de la loi, dont le rôle est de la faire appliquer. L'Etat se caractérise en effet par sa transcendance : il est au-dessus et d'un autre ordre que la société.
La nécessité de l’Etat est donc une volonté de maintien de la liberté et également une volonté de diminution des inégalités d’après Rousseau. Mais les visions divergent, et selon Hobbes, l'homme est guidé par le désir depouvoir. Il évoque l’ « état de guerre de tous contre tous » : sous l'état de nature, chacun souhaite dominer l'autre. Il faut donc instaurer un pacte par lequel chacun s'engage à renoncer à son droit d'utiliser la force, au profit d'une tierce partie qui devient la seule à pouvoir exercer la violence légitimement : l'Etat. L'Etat serait donc nécessaire pour assurer la paix sociale : chaque sujet...
tracking img