L'existensialisme chez sartre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (279 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sartre, dans Les Mouches, démontre fort bien son existensialisme. Il dit à peu près ceci: l'existence précède l'essence. Autrement posé, nos actionspropres, nos projets, nos entreprises délimitent ce qui, à notre mort, donnera sens , corps à ce que l'on appelle notre essence. Philosophiquement, nous pouvonsdéfinir l'essence comme ce qui fait d'un être ce qu'il est. Sarte paraît donc aussi bien philosophe qu'écrivain en cela qu'il étudie l'essence de l'homme.N'est-ce point un sujet qui aiguisa les débats et les discussions de tants de penseurs avant Sartre?
A ceci preès que, selon Sartre, l'essence n'est fixe, pointcontenu dans une continuité historique, mais bien l'effet de causes que constituent nos actions. Au temps des présocratiques, la substance ne pouvait êtrequ'une. Ce qui apparaît de façon assez remarquable chez sartre est cette liberté qu'il accorde à chacun dans la construction de son essence propre. Au fond,nous sommes presque libres de nous donner l'essence que nous souhaitons.
Pour en revenir à Sartre, il s'inscrit d'autant plus dans la philosophie antique qu'ilmet en scène des personnages, héros de la mythologie grecque. Et c'est bien là un paradoxe. Comme le disent fort bien nos plus grands penseurs, laphilosophie se démarque radicalement du mythe dont elle est l'héritère. Nous sommes en présence d'un conflit. D'un côté, nous avons une explication par l'arbitrairedes Dieux, le mythe, et de l'autre, on prône la recherche des fondements. L'héritage appartient à la volonté d'explication, donc plus au but qu'à la méthode.
tracking img