L'hommes aux cercles bleus fiche de lecture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2380 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
FICHE DE LECTURE
Fred Vargas, L’homme aux cercles blues
Edition : Viviane Hamy, 1996
Nombre de pages : 220
Genre : roman policier
Date de publication : le roman est paru en 1991
Les lieux
Les lieux décrits sont réels, en effet l’histoire se déroule principalement à Paris, sauf la dernière partie, qui se passe dans la commune de Neuilly-sur-Seine, limitrophe de la capitale. Onretrouve le nom de rues et arrêtes du métro parisiennes ; donc rien d’inventé pour ce qui concerne les lieux.
L’histoire se passe en 1990, dans une période de deux moins à-peu-près. Il n’y a pas des détails sur la durée de tous les événements, mais grâce à l’auteur, on sait quand les trois meurtres ont été commis, c’est-à-dire respectivement le 19 Juin, le 27 Juin et le dernier au débout deJuillet. Enfin à propos de la disparition de Clémence, Danglard dit à un certain moment, que ça faisait vingt-sept jours qu’elle avait disparue et ils ne l’avaient pas encore retrouvée.
PERSONNAGES PRINCIPAUX
ADAMSBERG
Jean-Baptiste Adamsberg, il a quarante-cinq ans, il n’est pas beau mais il est beaucoup charmant. Il a un visage particulier, unique, plein de défauts mais que dans lecomplexe le rend fascinant. Selon Mathilde, il a un profil doux et un profil âpre qu’il utilise pour interroger selon le sujet que lui se présent devant.

Il a été nommé commissaire à Paris après avoir résolu cinq cas de meurtre. Il fait bien son travail même s’il semble n’avoir rien à faire dans la police, à cause de ses méthodes un peu bizarres. Lui-même est incapabled’expliquer comment il travaille.
Dans la vie il était presque seul, il avait seulement une sœur. Il entretenait des relations avec des femmes, mais rien d’important, en effet la seule femme qu’il avait réellement aimé, Camille, l’avait abandonné sans rien dire il y a neuf ans, et il ne l’avait plus vue. Malgré ses recherches il n’était pas réussi à la retrouver.
Il est un homme plutôtintuitif mais pas seulement, en effet il pense savoir à l’avance ce qu’il va entendre quand il parle avec quelqu’un. C’est pour cette raison que parfois il s’ennuie, il cherche quelqu’un qui peut le surprendre. Il n’avait pas des liens et donc il se contente du quotidien des autres.
Une autre particularité c’est que quand il est assis, il a le vice de dessiner des feuilles sur ses genoux sans savoirpourquoi.

MATHILDE
Mathilde Forestier est une femme de soixante-dix ans, elle est belle même si elle n’est plus jeune. Elle a les cheveux longs et noirs, un visage assez particulier, difficile à oublier. Adamsberg l’appelle « tête d’Egyptienne ». Elle a une voix très grave parce qu’elle fume beaucoup. Mathilde est la mère de Camille. Elle est une femme assez singulière, en effeton dirait qu’elle vit dans un monde créée par elle-même. Elle est une célèbre océanographe, et celui-ci est plus qu'un travail pour elle, c’est sa vie. Elle aime observer les poissons comme les gens, elle passe beaucoup de temps les suivre, en effet elle a toujours un agenda sur lequel elle note des choses. C’est comme ça qu’elle a suivi l’homme aux cercles et qu’elle est devenue importante pouraider à résoudre le cas.
Mathilde était allée la première fois au commissariat parce que sa fille, Camille, lui avait envoyé une lettre dans laquelle elle disait que Adamsberg était arrivé à Paris, donc Mathilde avait décidé d’aller voir ce type.
Elle est propriétaire de trois appartements qui se trouvent les uns au-dessus des autres.

PERSONNAGES SECONDAIRES
CHARLES
CharlesReyer est un homme aveugle que Mathilde rencontre par hasard, dans un café, juste au début de l'histoire. Il avait, selon Mathilde, trente-cinq ans.
Il est un type « immense » difficile à ne pas remarquer dans la rue.
Il est aveugle depuis onze ans, avant l’incident qui lui avait fait perdre la vue, il était un étudiant en anatomie animale et à la fois, il avait suivi des séminaires...
tracking img