L'instruction selon condorcet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2516 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 octobre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Intro:
Né le 17 septembre 1743 à Ribemont en Picardie, Marie Jean Antoine Nicolas de Caritat est issu d’une famille qui tient son nom de la ville de Condorcet dans le Dauphiné dont elle était simplement originaire. A la mort de son père alors que Condorcet est encore très jeune, sa mère étant « voué à Dieu » l’envoi dans un collège de jésuites à Reims avant d’intégrer le collège de Navarre àParis où il se montre très brillant surtout en mathématiques. Il est ainsi remarqué par D’Alembert qui le prend comme élève particulier. Condorcet se spécialise ensuite dans les mathématiques et édite un premier essai sur le calcul intégral qui fait sa renommée, ce qui lui vaudra quatre ans plus tard d’être élu à l’Académie royale des sciences.

I- Le plan Condorcet.
II- Les grands principesde l’instruction publique de Condorcet.
I-
Sous l’Ancien Règime (avant la révolution), l’instruction n’était divisée qu’en deux enseignements :
- L’enseignement élémentaire, était l’enseignement où l’on apprenait à lire, écrire et compter. Il a longtemps relevé de l’initiative privée. L’école était payantes et non obligatoire. Les ecoles etaient peu frèquentées car 85% de la populationvivaient dans les campagnes.Les familles les plus fortunées engageaient un précepteur qui instruisait voire même éduquait leurs enfants. À la veille de la révolution de 1789, seuls 47% des hommes et 27% des femmes savaient signer le registre des mariages. Dans la France du nord, 90% des communes avaient des écoles. Dans la France du sud, ce chiffre était de 50%. Elles ne fonctionnaient souvent qu’unepartie de l’année.
- L’enseignement secondaire avait pour but principal de commencer la formation intellectuelle des « cadres » civils, militaires et religieux nécessaires au fonctionnement du pays. Pendant longtemps il n’a concerné que les garçons des classes bourgeoises. L’enseignement secondaire était donné dans des collèges tenus par les jésuites.

Les 20 et 21 avril 1792, Condorcetprésente à l’Assemblée un rapport et un projet de décret sur l’organisation générale de l’instruction publique.
Dans ce rapport Condorcet va distinguer un enseignement élémentaire qui s’adresse à tous, et un enseignement dit plus “élevé”, qu’il est impossible de faire partager à la masse entière, mais qui est utile même à ceux qui ne le reçoivent pas directement. Cette distinction est fondée sur lefait que les enfants des familles pauvres ne peuvent consacrer autant d’années que les autres aux études, et sont obligés de travailler de bonne heure. Condorcet prévoit un système d’aides de l’État, de bourses permettant de compenser, au moins partiellement, les inégalités sociales. Les établissements d’enseignement doivent être indépendants de l’autorité politique.L’instruction doit “embrasser tous les âges” et ne pas se limiter à l’enfance.
Cordorcet, s’associe au mouvement intellectuel des lumières qui revendiques plus d’égalité, de liberté dans le domaine de l’école. Il pense que c’est à l’état de prendre en charge l’éducation et non plus l’église.
Son idée est de faire de l’état une république et non plus une monarchie absolu.
L’instruction doitêtre universelle, c’est-à-dire, qu’elle doit s’étendre à tous les citoyens.
Le rapport et projet de décret sur l'organisation générale de l'instruction publique mis au point par Condorcet se divise en 5 degrés d’instructions :
Le premier degrè :Enseignement primaire : (de 6à 10ans) Il enseigne ce qui est nécessaire à chaque individu pour se conduire lui-même et jouir de la plénitude de sesdroits”, afin de lui fournir la capacité aux fonctions publiques les plus simples : juré, officier municipal. Toute agglomération de 400 habitants et plus aura une école et un maître. De plus, dans les régions à habitat très dispersé, il y aura au minimum une école primaire dans chaque arrondissement.
Le programme du primaire est des plus basique c’est à dire la lecture, l’écriture(+ notions...
tracking img