L'utilisation efficiente de l'eau progresse, mais pas assez

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (692 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'utilisation efficiente de l'eau progresse, mais pas assez


Le Plan Bleu recherche les meilleurs critères de l'efficience de l'utilisation de l'eau. Dans un contexte de rareté et de croissancede la demande, il s'agit d'éviter au maximum les conflits d'usage en raisonnant la demande, et en jouant la carte de la réutilisation.

Face à l’augmentation de la population au sud de laMéditerranée, et dans un contexte de réchauffement climatique, la gestion de la demande en eau (GDE) constitue « la voie permettant les progrès les plus significatifs des politiques de l’eau en Méditerranée »,expliquait dès 1997 la Commission méditerranéenne de Développement durable. 
  
Compte tenu du coût des équipements hydraulique, c’est en fait probablement la seule solution. La gestion par l’offre atrouvé ses limites. Un ensemble de quatorze études et leur synthèse à finaliser concluent de la même façon au Plan Bleu pour la Méditerranée. Il s’agit pour le Plan Bleu de réfléchir aux meilleurscritères de l’efficience dans l’utilisation de l’eau. 
  
Cet organisme, dès 2005, avait identifié un gisement d’économies en chassant simplement les fuites et autres pertes de réseau. Le potentield’économies a été estimé à près d’un quart de la demande en eau actuelle, soit 56 milliards de m3 sur une demande totale de 220 milliards de m3 à l’échelle de l’ensemble des pays méditerranéens en 2005. Et ilserait de 67 milliards de m3 à échéance 2025, dont l’essentiel au Sud.

L'agriculture capte l'essentiel de l'eau
« Il ne faut pas considérer cela comme une contrainte, mais bien comme une valeurajoutée additionnelle », souligne Mohamed Blinda, le chargé de mission du Plan Bleu qui pilote l’ensemble de ces études. 
  
En effet, même si l’utilisation de l’eau urbaine est plus importante auMaghreb, et de plus en plus soumise à des tarifs incitant à l’utilisation raisonnable, c’est bel et bien l’agriculture qui capte en moyenne 80% de la demande totale. C’est donc là qu’il faut «...
tracking img