L homme inhumain

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (900 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Pourquoi l’homme peut-il être inhumain ?

Le thème de l’inhumanité est entré au coeur des discussions philosophiques après la seconde guerre mondiale, quand les alliés ont découvert les camps dela mort nazis. On a alors créé la notion de "crime contre l’humanité". Cette notion fait encore débat aujourd’hui car elle est, comme la notion d’humanité, intrinsèquement liéeà la notion de humanité.Ainsi, se demander pourquoi l’homme peut-il être inhumain revient à se demander ce qui fait que l’homme est humain. Quelles sont ses caractéristiques essentielles en temps qu’être pensant ? Cescaractéristiques sont-elles universelles ou sont elles liées à une culture, etc.

Problématique : ce sujet pose problème car de deux choses l’une :

* soit la notion d’humanité a un réel sensphilosophique et alors celui qui agit de manière inhumaine parvient à renier les caractéristiques fondamentales de l’espèce, ce qui semble a priori contradictoire.
* soit la notion d’humanité n’apas de sens et celle d’inhumanité non plus. Nous tombons alors dans un dangereux relativisme, qui pourrait conduire à tout accepter sous prétexte de respect des différences (culturelles, etc.)L’enjeu lié à ce sujet est donc anthropologique, car il pose la question essentielle de l’essence de l’homme.

1 - La notion d’humanité a-t-elle un sens ?

La notion d’humanité est-elle même une grandequestion philosophique : existe-t-il une nature humaine ?

* Selon Rousseau, l’homme dans l’état de nature possède 2 sentiments primitifs : l’amour-propre et la pitié. Cette pitié permet àchaque homme de s’identifier lorsqu’il constate la souffrance d’autrui. L’autre est donc un autre moi-même auquel je m’identifie. Comme je ne supporte pas de ne pas être respecté, je ne conçois pasqu’un autre homme ne puisse l’être.

* Même le criminel a le droit à être entendu et défendu. Chaque individu possède donc des droits au nom de la justice.

* Réciproquement, la théorie...
tracking img