L la place de la femme dans la societe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (927 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LA CONDITION DE LA FEMME ARABE

L’oppression ancestrale des femmes arabes correspond au processus historique et socio-politique à travers lequel la société arabe s’est constituée, a évolué ets’est consolidée. Après la période pré-islamique où dominent la polygamie, l’esclavage féminin et le règne absolu de l’homme sur tout ce qui concerne la guerre, le commerce et l’autorité au foyer,l’avènement de l’Islam a maintenu et renforcé la prépondérance de la société patriarcale en la légitimant par l’ordre coranique : "Les hommes ont autorité sur les femmes. Par les dons qu’il leur a octroyés, Dieua élevé les hommes au-dessus des femmes" (Coran, versets 92 et 34).
Toute l’histoire du monde arabe a consolidé cette conception despotique, en mettant l’action sur la faiblesse de la femme, face àla force et à la virilité de l’homme : "La raison principale de la création de la femme , c’est d’être épouse et mère avant tout. Son rôle se limite à soulager les difficultés de son mari et à luirendre la vie plus agréable par son affection et son charme pour que lui, de son côté, lui apporte aide et sécurité matérielle" (Zyad Ahmed, La Révélation de la lettre, Editions Imprimerie Rissala, LeCaire, 1940).
La religion musulmane, en fixant dans ses textes la place et les devoirs de la femme à l’égard de son mari, son éloignement des activités sociales fondamentales et son cloisonnement, alargement contribué à la consolidation de sa domination et à l’efficacité de son assujettissement. Tous les pays arabes continuent de s’inspirer, plus ou moins totalement de la morale du Coran et dudroit musulman pour la promulgation des lois concernant les femmes. C’est ainsi que tous les codes du statut personnel, excepté en Tunisie, légitiment la pratique de la polygamie ; que la femme n’hériteque la moitié de la part qui revient à l’homme ; que la répudiation est de rigueur dans certains pays arabes ; que la femme n’a pas les mêmes droits que l’homme lors du dicvorce ; qu’elle...
tracking img