• Le droit est il avant tout une garantie pour les faibles ?
    rapport aux chances initiales, c'est-à-dire par exemple, le milieu d’origine. Le droit est donc la norme de la justice. En ce sens, on peut donc dire que le droit protège les plus faibles puisque il leurs garanties la sécurité contre les violences et la force. Le pouvoir judiciaire applique le droit...
    Premium 1494 Mots 6 Pages
  • Etude de texte, georgias, platon
    justice en elle-même (en soi) n’est pas universelle, puisque les droits vont à l’avantage de ceux qui font les lois. Selon lui, il est évident « que la justice consiste en ce que le meilleur ait plus que le moins bon et le plus fort plus que le moins fort ». Cette affirmation mène à un paradoxe puisque...
    Premium 2796 Mots 12 Pages
  • Le droit protège t il le faible ?
    -économiques : le revenu, le taux d’incapacité, ou encore l’âge. Procédant ainsi, plusieurs problèmes se posent. Tout d’abord, des frontières découpent notre société au fur et à mesure de la formulation dans le droit de règles respectueuses d’une plus grande justice : d’un côté, le faible qui...
    Premium 2541 Mots 11 Pages
  • Philosophie le desir
    les hommes. •Le droit du plus fort est ici une argumentation perverse. D’après Calliclès, il est parfaitement légitime que le plus fort l’emporte sur le plus faible : justice naturelle qui s’oppose à une imposture de justice inventée par les faibles (démocratie, loi, égalité). On trouve une...
    Premium 1275 Mots 6 Pages
  • Explication de texte malebranche
    une puissance étrangère et, si j’étais le plus fort, je rentrerais naturellement dans tous mes droits » signifie que je suis soumis aux lois de mon pays non pas par équité de justice mais parce que d’autres supérieurs à moi m’y soumettent. Mais si un jour je deviens le plus fort alors le droit positif...
    Premium 1684 Mots 7 Pages
  • droit du plus faible
    « La justice est un principe philosophique, juridique et moral fondamental en vertu duquel les actions humaines doivent être sanctionnées ou récompensées en fonction de leur mérite au regard du droit de la morale et autres sources prescriptives de comportements. Quoique la justice soit un principe...
    Premium 362 Mots 2 Pages
  • l'égalité est-elle un critère essentielle de la justice?
    ou leur vertus, l’égalité ne peut pas exister et qu’il faut laisser jouer les rapport de force pour établir la seule justice possible : celle du droit du plus fort. D’autre part en refusant ici de prendre position sur la question de savoir qui des oligarques, aristocrates et démocrates ont raison...
    Premium 1351 Mots 6 Pages
  • Le droit est-il l'instrument du fort ou l'arme du faible ?
    dégénère en violence : le citoyen est contraint, et n’a plus d’obligation envers la justice. Mais peut-il être considéré comme l’arme du faible ? Le droit est le garant de l’égalité devant la loi. Il doit permettre au plus faible de lutter contre une tentative d’oppression du plus fort, et doit...
    Premium 2275 Mots 10 Pages
  • Apologie de socrate
    sa force en droit et l'obéissance en devoir" (Droit) Peut-on dire que le droit est la force des faibles ? (Droit) Texte de Rousseau: Du contrat Social Livre 1 chapitre 3 (Du Droit Du Plus Fort). Quel est le thème que veut faire véhiculer Rousseau? (Droit) Voilà les premières pistes que nous vous...
    Premium 1784 Mots 8 Pages
  • Georges gusdorf écrit : «  la philosophie, dans son ensemble, refuse de valider le droit du plus fort ; elle pourrait se définir comme le passage de la violence à la raison. » qu’en pensez-vous ?
    Si l’on demande à un quelconque individu si le droit du plus fort s’applique au quotidien de nos jours, il répondra que non, que tous les hommes sont libres et égaux. Cependant lors d’une interaction entre deux ou plusieurs individus, l’un ou plusieurs d’entre eux se sentiront plus faibles, et les...
    Premium 2134 Mots 9 Pages
  • Force et justice
    longtemps s’il n’est pas légitime, autrement dit s’il n’est fondé que sur la violence du plus fort. Comme le souligne Rousseau : « Le plus fort n’est jamais assez fort pour toujours être le maître, s’il ne transforme sa force en droit et l’obéissance en devoir ». La justice et la force semblent donc...
    Premium 2178 Mots 9 Pages
  • Pourquoi la justice administrative
    l’état de droit. Si l’exécutif ne se place pas d’emblée dans la logique de l’état de droit en exécutant les décisions à son encontre, si l’exécutif ne respecte pas ses juges, alors les juges administratifs ne servent plus. L’indolore problème de la faible production de justice administrative...
    Premium 4867 Mots 20 Pages
  • Explication platon gorgias
    , c’est-à-dire conventionnelles) et nature, ils prétendaient définir la justice par la conformité à la nature. La nature aurait donné plus de droits aux forts qu'aux faibles. Cette position se trouve illustrée par Le discours de Calliclès tel qu'il est présenté dans le Gorgias. I. Dans ce texte...
    1429 Mots 6 Pages
  • Commentaire d’un texte de l’ouvrage gorgias de platon de calliclès
    le contraire, en effet il utilise le champ lexical de la justesse à plusieurs reprise (« véritable justice », « c’est juste », « évident ») pour nous montrer que la véritable loi est la loi de la nature qui nous pousse à dominer le plus faible. Dans cette deuxième partie, Calliclès illustre son...
    Premium 1614 Mots 7 Pages
  • Inégalités et justice sociale
    , il y a un fossé entre le revenu le plus élevée et les plus faibles B) La justice sociale a des effets néfastes 1) La justice sociale nuit à l’efficacité économique La conception libérale démontre que la situation d’un individu ne peut être améliorée sans dégrader celle d’un autre. Il...
    Premium 877 Mots 4 Pages
  • Le bonheur
    mentir, parce que les dieux l’ont décidé ainsi et châtient les criminels. Or la justice selon la société n’a pas d’origine divine : elle est purement conventionnelle a été inventée par les hommes les plus faibles, dans leur intérêt. Ils masquent ce caractère conventionnel du Droit en lui inventant...
    Premium 646 Mots 3 Pages
  • Cours la justice et le droit
    l’universalité véritable. Antigone elle symbolise le refus de l’égalité politique car celle-ci ne coïncide plus avec les exigences de la justice. C’est lois non écrite auquel Antigone se réfère s’oppose au droit positif pour fonder le droit sur une autorité qui ne souffre de contestation. Chez Sophocle cette...
    Premium 3708 Mots 15 Pages
  • L'injustice et le droit
    faibles, un sentiment né de la jalousie. C’est la position de Calliclès (ce sont les faibles ligués contre les forts qui ont voulu promouvoir la justice de l’égalité et ont décrété injuste la loi de la nature, la loi du plus fort. Mais , ce n’est parce qu’ils sont plus justes, mais simplement “pour...
    Premium 1040 Mots 5 Pages
  • Correction td les justices écclésiastiques
    spécialiste du droit romain, qui vont contribuer à professionaliser le métier du juge. C'est là qu'on va voir apparaiître les baillis, les sénégeaux, les prévôts. Pendant que le pouvoir royal est faible, le pouvoir épicospal est fort et dévellope par là, la justice ecclésiastique. Depuis le 7eme S les...
    Premium 1676 Mots 7 Pages
  • L'état garantit- il la justice?
    L’Etat garantit-il la Justice ? D’après Calliclès, dans Gorgias de Platon, la nature n’est pas égalitaire. Elle est hiérarchique car les plus forts sont souvent les maitres. Contre cette « justice » naturelle, la loi des Hommes a comme fondement la protection des plus faibles. Or la loi est une...
    Premium 1045 Mots 5 Pages