État de nature et état civil hobbes et rousseau

Pages: 8 (1767 mots) Publié le: 23 novembre 2010
Jean-Jacques Rousseau
(1712 - 1778)

Ecrivain et philosophe français, né à Genève dans une famille calviniste. Jean-Jacques Rousseau, qui est orphelin de mère, est abandonné par son père à l'âge de 10 ans et élevé par son oncle. Sa maîtresse et bienfaitrice qui influencera son œuvre s'attache à parfaire son éducation et le contraint à se convertir au catholicisme.
Après un séjour àVenise, il retourne à Paris et se lie d'amitié avec Diderot qui lui demande d'écrire des articles sur la musique pour l'Encyclopédie.
Jean-Jacques Rousseau acquiert la gloire en 1750 avec son "Discours sur les sciences et les arts". Il y prend comme hypothèse méthodologique ce qui va devenir le thème central de sa philosophie : l'homme naît naturellement bon et heureux, c'est la société qui lecorrompt et le rend malheureux.
Son œuvre principale, "Du contrat social", analyse les principes fondateurs du droit politique. Pour Rousseau, seule une convention fondamentale peut légitimer l'autorité politique et permettre à la volonté générale du peuple d'exercer sa souveraineté. Il va plus loin que Montesquieu et Voltaire dans la défense de la liberté et de l'égalité entre les hommes, en proposantun ordre naturel qui concilie la liberté individuelle et les exigences de la vie en société. Le "Contrat social" a inspiré la Déclaration des Droits de l'Homme et toute la philosophie de la Révolution. Son influence a été également importante sur la philosophie allemande (Kant, Fichte...)
Critiqué par les philosophes et attaqué par Voltaire (qui se moque de sa théorie où la société dénaturel'homme), Jean-Jacques Rousseau se sent persécuté. Il tente de se défendre et de s'expliquer dans "Les Lettres écrites de la montagne" et les "Confessions". Attisée par Voltaire, la population va même jusqu'à lapider sa maison et brûler ses livres. Les dernières années de sa vie se passent à Ermenonville dans la maladie et l'isolement.
Pour Rousseau, dans l'état de nature, les hommes sont égaux entreeux :
"En effet, il est aisé de voir qu'entre les différences qui distinguent les hommes, plusieurs passent pour naturelles qui sont uniquement l'ouvrage de l'habitude et des divers genres de vie que les hommes adoptent dans la Société."
Les différences de richesse, d'intelligence, de rang ou de pouvoir sont les fruits des différents progrès accomplis. Par exemple, personne ne naît avec lesqualités de chef. Il n'y a pas à la naissance des individus destinés génétiquement à être des dirigeants et d'autres des esclaves. Ces distinctions sont artificielles. Elles sont le résultat de conventions. Enlevez les effets de l'éducation et les avantages de naître dans une famille noble et voyez que les gens se ressemblent tous. Les hommes ne sont pas tous identiques, mais les différences neprocurent pas un avantage ou une autorité naturelle. L'instauration des échanges économiques a favorisé certains talents.
"Or si l'on compare la diversité prodigieuse d'éducation et de genres de vie qui règne dans les différents ordres de l'état civil, avec la simplicité et l'uniformité de la vie animale et sauvage, où tous se nourrissent des mêmes aliments, vivent de la même manière, et fontexactement les mêmes choses, on comprendra combien la différence d'homme à homme doit être moindre dans l'état de Nature que dans celui de société, et combien l'inégalité naturelle doit augmenter dans l'espèce par l'inégalité des institutions.
Les hommes dans l'état de nature possèdent toutes les qualités nécessaires pour vivre dans l'harmonie et l'ordre universel. Pour Rousseau : la bonté ou "la Pitié"le freine dans les situations où il pourrait abuser de ses forces. La bonté naturelle de l'homme est cet instinct qui modère nos passions égoïstes et permet la conservation de toute l'espèce
État civil

Rousseau critique sévèrement la civilisation du point de vue moral : le développement des techniques n’a pas amélioré l’homme mais l’a au contraire corrompu. Par exemple la révolution...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Etat nature et etat civil
  • "État de nature" pour rousseau
  • Office de l'homme d'aristote versus état de nature de hobbes
  • Etat de nature
  • État civil
  • état de culture contre état de nature
  • Texte de hegel, état de nature
  • État de nature politique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !