Les confessions- rousseau

2576 mots 11 pages
Les Confessions de Jean-Jacques Rousseau
Sommaire :
I. Recherches initiales.
II. Parcours thématiques Parcours 1 : Expériences et éducation. 1) Première confession. 2) Seconde confession. 3) La personnalité de Rousseau. Parcours 2 : Plaisirs et difficultés de l’écriture autobiographique. 1) Première confession. 2) Seconde confession. 3) Les objectifs de Rousseau.
Travail :
Guide pour la lecture intégrale de l’œuvre :
Les Confessions de Jean-Jacques Rousseau
Livres 1 à 6

I. Recherches initiales.
Jean-Jacques Rousseau (1712-1778), écrivain et philosophe genevois de langue française, auteur des Confessions, est l’une des principales figures du siècle des Lumières.
Né dans la république calviniste de Genève, Jean-Jacques Rousseau perd sa mère quelques jours après sa naissance. Vers l’âge de douze ans, il commence un apprentissage de graveur mais, malheureux chez son maître, il prend la fuite au bout de quelques années et passe à pied en Savoie (1728). Il est recueilli par Mme de Warens, jeune dame pieuse qui devient sa protectrice et le convertit au catholicisme.
Après de nouvelles errances, il revient auprès de Mme de Warens, devenue sa maîtresse, goûter les délices d’un bonheur paisible. Les Charmettes, près de Chambéry, prêtent à cet amour leur cadre idyllique et bienveillant jusqu’en 1737, date d’arrivée d’un nouveau rival.
En 1742, Jean-Jacques Rousseau se rend à Paris pour y gagner sa vie comme maître de musique, copiste et secrétaire particulier. Il se lie d’amitié avec Denis Diderot et rédige des articles pour l’Encyclopédie. Son nouveau système de notation musicale n’ayant pas été admis par l’Académie, il se met à composer un opéra, Les Muses galantes, qui ne remporte pas le succès attendu. En 1745, il rencontre une jeune lingère, Thérèse Levasseur, qui sera sa compagne jusqu’à sa mort. Cinq enfants naissent de ce couple, tous placés par leur père à l’hospice des Enfants-Trouvés.
La vocation littéraire de

en relation

  • Rousseau et les confessions
    1431 mots | 6 pages
  • Rousseau les confessions
    2616 mots | 11 pages
  • Confessions de rousseau
    849 mots | 4 pages
  • Rousseau les confessions
    1290 mots | 6 pages
  • Les confessions de rousseau
    696 mots | 3 pages
  • Rousseau : confessions
    2465 mots | 10 pages
  • Rousseau, les confessions
    773 mots | 4 pages
  • Confessions , rousseau
    498 mots | 2 pages
  • Les confessions rousseau
    1914 mots | 8 pages
  • Les confessions rousseau
    696 mots | 3 pages