Étudiant

6136 mots 25 pages
Quelle place l’enseignant accorde-t-il à l’erreur en EPS ?

Arguments rédigés par les étudiants en TD et compilés sans être corrigés (ou presque)

I – Lors de l’entrée en activité des élèves, l’enseignant doit limiter voire supprimer les erreurs car celles-ci peuvent être néfastes aux apprentissages.

Dans un premier temps l’erreur doit être évitée car elle peut être néfaste aux apprentissages et donc à l’acquisition des compétences attendues. En effet pour cela l’enseignant peut proposer des situations qui suppriment l’erreur (le risque objectif) lorsque la sécurité est en jeu.
Il est évident que pour les disciplines où la sécurité est essentielle dans le bon déroulement de la pratique, l’enseignant doit être intransigeant sur l’erreur.
En escalade que ce soit en niveau 1 ou 2 la compétence attendu définit que l’élève doit savoir assurer en toute sécurité son partenaire. Il est donc essentiel de mettre en place un pôle sécurité lors des premières séances.
Avec notre classe de 6ième de niveau 1 découvrant l’activité escalade, nous avons fait le choix les trois premières séances d’insister sur l’aspect sécurité de la pratique. Nous allons balayer l’ensemble des gestes et des manipulations sécuritaires et les différents rôles.
Nous verrons lors de la première séance l’ensemble du matériel et comment enfiler un baudrier de manière correcte. Pour cela les élèves seront face à l’enseignant qui démontrera et expliquera comment mettre son baudrier pour être en sécurité, comment le serer, comment voir si il est mal mit. En fin de séance les élèves grimperont en bloc, c'est-à-dire sans assurage et pas au-delà d’une hauteur définit par l’enseignant.
Lors de la seconde séance les élèves seront par groupe de trois, ils travailleront le « nœud de huit », ils auront la démonstration imagée (la poupée) de l’enseignant et une fiche explicative.
On associera au nœud de huit la technique d’encordage (faire passer la corde dans le pontet). L’enseignant vérifiera chaque

en relation

  • Etudiants
    6064 mots | 25 pages
  • Etudiant
    2966 mots | 12 pages
  • étudiants
    3193 mots | 13 pages
  • Etudiant
    4238 mots | 17 pages
  • Etudiant
    7348 mots | 30 pages
  • Etudiant
    3534 mots | 15 pages
  • etudiante
    5013 mots | 21 pages
  • Etudiant
    2803 mots | 12 pages
  • Etudiant
    4317 mots | 18 pages
  • Etudiant
    1590 mots | 7 pages