2014 03 Expos CultureG Chomage Jeunes Et Non Jeunes

2810 mots 12 pages
L’influence du diplôme sur le chômage des “jeunes” et “non-jeunes” en France, et comparaison avec certains pays européens
Depuis une vingtaine d’année, l’insertion des jeunes dans la vie active est devenue un problème majeur. À la fin 2008, on assiste à un retournement de conjoncture économique et le taux de chômage a fortement augmenté. En 2009, il s’établit à 9,1% contre 7,4% en 2008 pour l’ensemble de la population; celui des jeunes atteint alors un niveau record de 23,7%. Au même moment, on a pu constater que de profondes mutations de l’emploi se sont répercutées sur leur parcours professionnel rendant alors de plus en plus difficile l’accès à l’emploi pour un certain nombre d’entre eux, notamment pour les moins qualifiés. La hausse du chômage concerne toutes les tranches d’âge mais son ampleur est plus grande chez les jeunes que chez les non-jeunes car ces derniers sont moins touchés par les transformations du marché du travail.
Mais qu’appelle-t-on « jeunes » et « non jeunes » ?
La catégorie « jeune » est dans un premier temps décomposée en deux parties principales: les 15-19 ans appelés les « teenagers » et les 20-24 ans qui sont les « jeunes adultes ». Cependant aujourd’hui certaines enquêtes statistiques étendent la catégorie des « jeunes adultes » de 15 à 29 ans.
Un « non jeune » est un individu ne faisant pas partie des « jeunes » et, est donc déjà inséré dans le monde du travail et a (ou a eu) une expérience professionnelle.
Nous pouvons ainsi nous demander, en 2009, quelle est la différence entre les taux de chômage des « jeunes » et des « non jeunes » ? Le niveau du diplôme joue-t-il un rôle dans ces différences ? Quelles différences apparaissent également entre la France et d’autres pays de l’UE quant à la situation du chômage; en particulier avec l’Allemagne?
Afin de répondre à ces questions, nous allons dans un premier temps, étudier les taux de chômage des « jeunes » et des « non jeunes » en fonction des différents diplômes, puis, dans un second

en relation