27

Pages: 29 (3321 mots) Publié le: 20 mai 2015

Sommaire
1 Les contrôles de base du travail comptable 3
1.1 Objectifs 3
1.1.1 Contrôles d’exhaustivité 3
1.1.2 Contrôles de réalité 4
1.1.3 Contrôle physique 6
1.1.4 Validation par recoupement externe 7
1.1.5 Contrôle d’exactitude 7
2 Techniques d’analyse et d’auto-révision des comptes d’immobilisations autres aue financières 14
2.1 Comptes concernés 14
2.2 Objectifs des travauxd’auto-révision à entreprendre par les services comptables 15
2.3 travaux de révision a entreprendre 15
2.3.1 Travaux préalables 15
2.3.2 Travaux d’auto-révision à effectuer 16

Introduction

De nos jours, de plus en plus d’entreprises disposant de leur propre département comptable recourent aux services d’un superviseur comptable ou d’un réviseur selon le cas d’espèce. Ces entreprises qui sont le plus souventdes sociétés moyennes à petite structure administrative et comptable préfèrent que leur comptabilité soit validé et revue par un professionnel en l’occurrence l’Expert Comptable.
La supervision ou la révision comptable sont des notions similaires mais différentes. En effet, si la première se veut, avant tout, une prestation d’assistance, de suivi et de conseil, la seconde se distingue par sescritères de contrôle et de revue.
Lorsque nous avons commencé notre stage, nous avons compris que seule une démarche raisonnée basée sur une documentation et une réflexion professionnelle pouvait garantir la qualité de nos prestations. Dans cet ordre d’idée et ayant, entre autres, la charge de supervision comptable de quelques sociétés, nous avons entrepris la réalisation d’un programme d’aide à lasupervision et au suivi comptable détaillé par rubrique comptable.
Dans ce contexte, nous présenterons dans le cadre du présent rapport et en première partie, les contrôle de base en matière comptable en général et en seconde partie une optimisation de l’emploi des techniques comptables dans le cas particulier des immobilisations autres que financières.
Il est vrai que certains aspects de notretravail sont essentiellement théoriques mais nous avons tenu à les inclure dans le présent rapport afin qu’il soit le plus complet possible.












1 Les contrôles de base du travail comptable
1.1 Objectifs

Ces contrôles permettent aux services comptables de s’assurer :
Que toutes les opérations ont été enregistrées (exhaustivité),
Que tout enregistrement est justifié par une opération(réalité),
Que tout les montants comptabilisés ne comportent pas d’erreurs (exactitude).

L’atteinte de ces objectifs se décline sous la forme de cinq types de contrôle :
1.1.1 Contrôles d’exhaustivité

Pour éviter les erreurs et les omissions, on a généralement recours à deux principales techniques de contrôles :

Contrôle séquentiel
Cette technique consiste à numéroter en séquence numérique croissante lesdocuments entrant ou sortant de l’entreprise. Toute rupture dans la séquence numérique indique qu’il y a oubli d’enregistrement.

Les fiches d’attente
La mise en œuvre de ces fichiers temporaires permet de disposer à tout instant des opérations en cours. Ce type de fichier est utilisé par le service comptable pour le suivi des commandes en instance de réception et des factures, suivi nécessaire enparticulier pour le respect de la séparation des exercices.







1.1.2 Contrôles de réalité

Les contrôles de réalité peuvent revêtir plusieurs formes :

Vérification de documents se rapportant à une même transaction

Les transactions enregistrées sont d’une manière générale la résultante de plusieurs documents.
A titre d’exemple, une écriture d’achat a pour origine un bon de commande, un bonde réception et une facture.
La vérification du bon déroulement et de la réalité de l’opération consiste à opérer le rapprochement entre ces documents :
L’existence d’un bon de commande signé par des personnes habilitées à engager la société signifie que la commande a été passé.
La réception effective des marchandises est généralement attestée par un bon de commande ou à défaut par le bon...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les 27 points
  • ias 27
  • Ligne 27
  • Cdm du 27/02/13
  • Controle 27 03 2014
  • Cahier N 27 Le management par les processus
  • Arret du 27 juin 1986
  • 27 exos de Grammaire CE1

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !