Absurde et existentialisme

Pages: 7 (1668 mots) Publié le: 16 février 2012
L’absurde

Définition :C'est ce qui est contraire et échappe à toute logique ou qui ne respecte pas les règles de la logique. C'est la difficulté de l'Homme à comprendre le monde dans lequel il vit.
C'est avant tout un degré de comique très élevé. Il signifie ce qui n'est pas en harmonie avec quelqu'un ou quelque chose, par exemple, une conduite absurde est un comportement anormal, unraisonnement absurde est un raisonnement complètement illogique.
En littérature cette notion, qui produit un effet de non-sens, est souvent utilisée pour désigner un certain type de littérature. Parmi les romans les plus connus traitant de l'absurde figure L'Étranger d'Camus. L’absurde au théâtre est née après la Seconde Guerre mondiale. Les auteurs les plus qualifiable pour l’absurde sont EugèneIonesco, Samuel Beckett ou encore Fernando Arrabal.
En philosophie, l'adjectif absurde est utilisé pour caractériser ce qui est dénué de tout sens préétabli et le substantif est utilisé pour évoquer l'absurdité du monde, de l'humanité et de sa condition, lesquels ne sont en rien justifiés comme nous le montre Bergson dans Données immédiates de la conscience
Camus est le premier détenteur de l’absurde.Son personnage dans L’Etranger est le modèle parfait de l’Homme absurde : il n’éprouve aucuns sentiments vis-à-vis d’un évènement qui est la mort de sa mère et de plus son manque de sentiment le pousse a tué.

L’existentialisme
Définition : L’existentialisme est un courant philosophique et littéraire qui postule que l'être humain forme l'essence de sa vie par ses propres actions, en oppositionà la thèse que ces dernières lui sont prédéterminées par quelconques doctrines théologiques, philosophiques ou morales. L'existentialisme considère donc chaque personne comme un être unique qui est maître, non seulement, de ses actes et de son destin, mais également, pour le meilleur comme pour le pire, des valeurs qu'il décide d'adopter.
Courant philosophique du XXe siècle qui affirme quel'homme est libre, qu'il n'est pas déterminé. C'est ce qu'il fait, ce qu'il choisit, qui le fait devenir ce qu'il est. (L'existentialisme dit que Dieu et la nature humaine sont des concepts inexistants.) L'homme doit trouver en lui ses propres valeurs et il doit décider par lui-même les actes qu'il commettra. Cela veut dire que cette conception est la prise de conscience que l'homme doit prendre surlui-même ses valeurs et son existence.

Jean-Paul Sartre
Jean-Paul Sartre né à Paris le 21 juin 1905. Il intégra l'École normale supérieure en 1924, passa l'agrégation de philosophie en 1929. Il eut pour condisciples Paul Nizan, RaymondAron, Georges Canguilhem, Maurice Merleau-Ponty. C'est à cette époque qu'il fit la rencontre de Simone de Beauvoir. Il fut nommé professeur au lycée du Havre en 1929, puis séjourna à Berlin de 1933 à 1934, où il découvrit la pensée d'Edmund Husserl, qui aura une grande importance pour l'élaboration de sa propre pensée. Sartre connut la célébrité en publiant un roman, la Nausée (1938), et unrecueil de nouvelles, le Mur (1939), qui contient en particulier l'Enfance d'un chef. La Nausée est un roman philosophique où est présentée l'expérience de la contingence, c'est-à-dire le fait pour l'homme d'être, sans justification, au même titre que les objets du monde. Cette expérience est vécue comme une nausée que subit Antoine Roquentin, le personnage principal (1926).
Sartre fut mobilisé en1939, fait prisonnier en 1940 et libéré en 1941. Il participa à la Résistance en fondant le réseau Socialisme et Liberté qui n'eut qu'une existence brève, et en étant membre du Comité national des Écrivains. La publication de l'Etre et le Néant en 1943 et la représentation de deux de ses pièces, les Mouches en 1943 et Huis clos en 1944, firent de lui un des grands représentants de la philosophie de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Existentialisme
  • existentialisme
  • Existentialisme
  • Existentialisme
  • Existentialisme
  • Existentialisme
  • existentialisme
  • Existentialisme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !