Activité bancaire

1361 mots 6 pages
Chapitre I : L’activité bancaire

Le présent chapitre projette une image synthétique sur le contexte général dans lequel s’inscrit notre étude. En effet, un état des lieux, sur le secteur bancaire, nous permet de résumer globalement la situation.

Section I : L’analyse du marché bancaire (taux de bancarisation, profil des clients, s/ces consommés, les freins à la bancarisation, caractéristiques de la demande )

Le taux de bancarisation

Le taux de bancarisation au Maroc estimé à 30% reste encore limité, ceci est expliqué par différentes raisons notamment le taux d’alphabétisation, implantation bancaire inégalement répartie sur le territoire national et développement régional déséquilibré.

Profil des clients

Dans le cadre se son activité la banque s’adresse à des segments de clientèle distinct, on peut les présenter comme suit :

- Les Entreprises (PME et PMI)

- Les Ménages

- L’Etat

- L’extérieur

- Marocains résidents à l’étranger

Les principales caractéristiques de la mutation de la demande :

- Les clients sont multi bancarisés et ils n’hésitent pas à faire jouer la concurrence.

- Les clients veulent une transparence accrue au niveau des conditions de facturation.

- Les clients attendent une qualité irréprochable dans la relation et souhaitent être informés sur tous les produits et les services bancaires.

Section II : Le secteur bancaire (historique, segmentation de l’offre étatique et privée, restructuration (regroupement et alliance)

a) Historique

La structure actuelle du système bancaire marocain a été façonnée par l’histoire.
On distingue quatre phases[1] : 1- (1802-1919) la naissance des banques au Maroc 2- (1912-1956) la période coloniale 3- (1956-1973) la phase post – coloniale 4- (1973-2007) les évolutions récentes

• L’introduction des premières banques au Maroc - La première banque marocaine a été créée par un juif marocain de Tanger MOISE

en relation

  • Activité bancaire
    3063 mots | 13 pages
  • Les activités des métiers bancaires
    7608 mots | 31 pages
  • Droit et activités bancaire
    558 mots | 3 pages
  • La séparation des activités bancaires
    424 mots | 2 pages
  • Les activités bancaires et financières
    1096 mots | 5 pages
  • Activités bancaire et droit pénal
    686 mots | 3 pages
  • Activité bancaire mesurée par les banques
    1907 mots | 8 pages
  • Activités bancaires et droit penal
    1880 mots | 8 pages
  • Fiche d activité rapprochement bancaire
    525 mots | 3 pages
  • L'impacte de ntic sur les activité bancaire
    7399 mots | 30 pages