Aig et les fraudes, les lois pour empêcher les fraudes

Pages: 7 (1537 mots) Publié le: 6 février 2011
AIG

ANNEE 2010/2011

AIG

Présentation de l’entreprise
American International Group, Inc. (AIG) est un chef de file mondial de l’assurance et des services financiers. Son réseau s’étend à plus de 130 pays. Ses clients sont des particuliers, des institutions et des entreprises. Aux États-Unis, AIG est le plus grand arbitre d’assurance pour les secteurs commercial et industriel. Ce groupeest listé sur le NYSE, ainsi qu’aux bourses de Zurich, de Paris et de Tokyo.
Basé à New York, AIG compte 74 millions de clients dans le monde, en majeure partie américains. La société emploie 116 000 personnes dans 130 pays. AIG, longtemps numéro un mondial par son chiffre d'affaires, est en 2008 troisième après le néerlandais ING et l'allemand Allianz, mais devant le français AXA.
Suite à lacrise des subprimes, la firme a été renflouée par la Réserve fédérale des États-Unis (la Fed), et l'État américain détient désormais 80% de celle-ci.
En 2009, une partie des activités d'AIG, notamment en Europe, prend le nom de Chartis
Présentation de la Fraude

Le litige, qui a débuté en octobre 2004, porte sur des accusations de fraude, entrave à la concurrence et manipulation de cours.
Ennovembre 2004, AIG a accepté de payer une amende sucrée : 126 366 000 $ pour avoir aidé PNC Financial Services Group (PNC est une organisation de services financière fortement diversifiée pour les petites entreprises, activités et des marchés d'entreprise.) à transférer des pertes dans des filiales hors bilan, le même stratagème ayant coûté à l’assureur dix millions un an plus tard alors qu’ilfut accusé par la SEC d’avoir dissimulé des pertes cette fois-là de Brightpoint (Brightpoint, Inc. est une importante société globale de technologie de communications qui se spécialise dans la distribution de dispositifs sans fil et services de logistique personnalisés fournis à l’industrie sans fil), un distributeur de sans-fil.
En 2005, c’est autour de la Financial Industry Regulatory Authorityd’imposer des amendes (12 730 000 $) à six filiales d’AIG, et deux ans plus tard à l’American General Securities (1,1 million), toutes pour violations de la réglementation en matière de courtage. En 2008, en plus de Ronald Ferguson (voir la section précédente), quatre ex-cadres d’AIG étaient reconnus coupables de divers délits. Christian Milton d’abord, ancien vice-président de la réassurancepour AIG, a été déclaré coupable par un jury fédéral de complot, de fraude, de fausses déclarations à la SEC ainsi que de « fraude au courrier » (mail fraud); Elizabeth Monrad ensuite, ex-directrice financière du gros assureur, qui a été condamnée à 18 mois de prison suivis de trois ans de contrôle judiciaire et à 250 000 dollars d’amende en relation avec l’affaire de General Re, pour laquelleRobert Graham et Christopher Garand, deux autres vice-présidents, ont aussi été reconnus coupables des mêmes délits.

En 2002, AIG était poursuivie par le géant Wal-Mart, qui prétendait avoir subi des pertes de 150 millions de dollars en relation avec des polices d’assurance destinées à des employés. Wal-Mart accusait l’assureur de ne pas l’avoir suffisamment avertie des risques associés aux policeset des conséquences de nouvelles lois fiscales. En 2008, après trois ans d’enquête, l’Ohio Department of Insurance intentait des poursuites contre cinq assureurs, dont AIG, pour violation des lois antitrust de cet État. Et le même État poursuivit l’ex-PDG d’AIG, Maurice Greenberg, pour transfert de fonds frauduleux. Avant qu’il ne démissionne de son poste, Greenberg aurait illégalement transféréà son épouse des actions d’AIG d’une valeur de 2,6 milliards. Enfin, au Brésil, AIG a été sanctionnée pour une autre affaire de fraude fiscale. Les autorités brésiliennes avaient mis la main au collet de 19 individus impliqués dans cette vaste fraude qui mettait en scène AIG et trois institutions suisses de grand renom : UBS AG, Crédit Suisse et Clariden Leu.

Solution contre la Fraude...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La fraude
  • La Fraude
  • la fraude
  • Fraude
  • La fraude
  • fraude
  • la fraude fiscal
  • La fraude fiscale

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !