Analyse conversationnelle

Pages: 33 (8112 mots) Publié le: 6 mai 2012
DEUXIÈME ASSISE THÉORIQUE

L’ANALYSE CONVERSATIONNELLE
Teodora CRISTEA Qui suis-je pour lui parler ainsi ? Qui es-tu pour que je te parle ainsi? Qui crois-tu que je suis pour que tu me parles ainsi ? Francis Jacques

D’une linguistique de la locution vers une linguistique de l’interlocution a linguistique structurale et la linguistique générative-transformationnelle sont essentiellementcentrées sur la dimension locutoire qui prenait en compte la structure indépendamment de l’instance discursive. Bien qu’ayant élaboré de puissants outils d’analyse, cette linguistique dite de locution se maintient au niveau de la phrase conçue comme une entité abstraite décomposable en parties constitutives et considérée hors contexte. «La relation dialogale est à peu près ignorée dans la traditionstructuraliste, préoccupée par la langue en soi, comme si personne n’affirmait, ne niait, n’interrogeait, n’invitait, ne s’exclamait; personne ne recevant de parole, personne aussi bien ne répond, n’exécute, ne réagit » [11, p. 235]. En constatant que le sens de certaines phrases et surtout de certains éléments reste indéterminé en dehors de toute situation communicative, les linguistes en sontvenus à s’interroger sur l’usage communicationnel de la langue en action. Parallèlement, on s’éloigne peu à peu du schéma traditionnel, linéaire et à sens unique, de la communication de type « télégraphique » pour adopter une représentation qui inclut la rétroaction (feed-back). Ce changement de perspective est gros de conséquence pour la linguistique. Le va-et-vient de la parole suggère uneinteraction langagière (action et réaction), en entendant par là l’influence réciproque que les partenaires exercent sur leurs actions respectives, influence capable d’entraîner des modifications dans le comportement verbal ou non verbal des participants.

La structure dialogique de l’énonciation Si dans une première étape du développement de la théorie de l’énonciation, le locuteur est considéré commele seul paramètre dont on doit tenir compte dans l’analyse de l’énoncé, dans la perspective interactionnelle, qui impose l’idée d’échange, on introduit un deuxième paramètre, l’interlocuteur: la formule classique MOI-ICIMAINTENANT devient ainsi MOI-TOI-ICIMAINTENANT. « Le locuteur cesse d’être au centre de l’énonciation comme celui qui mobilise l’appareil de la langue au service (ou au profit) deson dire. La situation typique d’énonciation n’est plus égocentrique » [13, p. 56]. Du coup, l’intérêt se déplace vers la question QUI PARLE AVEC QUI ? au lieu de QUI PARLE À QUI ? De la subjectivité à l’intersubjectivité, voilà le chemin parcouru par la science du langage qui s’achemine de cette manière vers la constitution de nouvelles disciplines fondées sur le concept d’interlocution, unéchange de mots qui implique l’existence d’un destinataire physique distinct du locuteur. Pour qu’il y ait communication, il faut que le destinataire du message devienne allocutaire, c’est-à-dire un participant à l’échange verbal capable de modifier à son tour, par son dire, les actions du locuteur. En vertu du caractère interactionnel qui se manifeste dans l’échange de messages linguistiques, lastructure dialogique de l’énonciation apparaît comme primordiale et comme fondatrice du discours. Étant la source même de l’énonciation, le dialogisme devient un concept central autour duquel gravitent les opérations constitutives du discours. Le dialogisme se définit comme «la répartition de tout

L

138

Dialogos

8/2003

DEUXIÈME ASSISE THÉORIQUE

message sur deux instances énonciativesqui sont en relation actuelle» [1, p. 115]. Il se caractérise par les propriétés suivantes: il est déterminant pour les activités conjointes de signifier et de comprendre. L’énonciation devient signifiante dès lors qu’elle est partagée par des énonciateurs qui entretiennent une relation interlocutive. Le signe même apparaît comme un effet de l’interaction; ce n’est pas un fait de langue, ni un...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le web conversationnel
  • Les enjeux de l'analyse conversationnelle
  • Les enjeux de l'analyse conversationnelle
  • analyse
  • Analyse
  • Analyse
  • Analyse
  • Analyse

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !