Analyse du portrait de sidonie rougon dans la curée d'emile zola

793 mots 4 pages
Cet extrait est tiré de La Curée, deuxième volume de la série « Les Rougon Macquart ». Zola avait l'ambition de montrer la vie d'une famille parisienne sous le Second Empire à travers l'ensemble de ces textes. Ce roman a pour thème la vie débauchée du Paris du Second Empire, que Zola résume en ce groupe binaire "l'or et la chair". Il met en scène des personnages assoiffés d'argent qui « dépècent » Paris en faisant des transactions immobilières à la limite de la légalité.Le mot « curée » a deux significations : 1- Partie d'une bête abattue donnée aux chiens. Le moment où l'on fait cette distribution. 2-Lutte acharnée pour obtenir quelque chose (figuré). Synonyme : ruée. Ici, le mot désigne la rapacité et la cupidité des promoteurs immobiliers.Notre extrait brosse le portrait de l'un des personnages du livre : Sidonie Rougon. C'est la sœur du personnage prinicpal, Atistide Rougon. Elle se distingue par son goût de l'argent et des affaires.En quoi le portrait de Mme Sidonie est-il un portrait à rebours de l'image de la femme séductrice ?I- Un portrait de femme paradoxal1-Le portrait physique :*un personnage qui fait plus vieux que son âge : «(...) qu'on l'eût jugée beaucoup plus vieille ». Elle semble même échapper aux caractérisations habituelles des personnages : « A la vérité, elle n'avait pas d'âge », elle est comme hors du temps, hors des représentations habituelles de la femme.*le physique d'une femme sans attrait : « petite, maigre, blafarde » / « son teint avait la pâleur dolente du papier timbré »/ «elle s'était ratatinée ». Elle est même comparée à un homme « un saute-ruisseau déguisé en fille ». Aucune rondeur, aucune sensualité n'émane du personnage.2-Le portrait vestimentaire :*marqué par le champ lexical de l'usure : « éternelle robe noire, limée aux plis, fripée et blanchie par l'usage »*le manque de soin et d'élégance : « gros souliers », un chapeau trop grand « qui lui descendait sur le front et lui cachait les cheveux » (les cheveux sont un élément

en relation

  • Commentaire emile zola.
    1619 mots | 7 pages
  • zola et monet
    12336 mots | 50 pages
  • Dissert
    58237 mots | 233 pages
  • NIEL
    167199 mots | 669 pages
  • Education
    24609 mots | 99 pages
  • français
    51337 mots | 206 pages
  • le colonel chabert
    55053 mots | 221 pages
  • dissertations
    125547 mots | 503 pages
  • la litterature française pour les nuls
    246771 mots | 988 pages
  • La_Litterature_francaise
    246784 mots | 988 pages