Analyse graphique

11511 mots 47 pages
LA THÉORIE D'ELLIOTT EXPLIQUÉE DE A À Z

INTRODUCTION
1. Historique Dans les années 1930, Ralph Nelson Elliott a fait une découverte étonnante : il a trouvé que le comportement des traders évoluait selon des figures facilement reconnaissables. Ces figures portent le nom de vagues en raison de leur forme caractéristique. Les vagues reflètent en fait le comportement tantôt optimiste, tantôt pessimiste des opérateurs. Elliott a ainsi découvert l'existence de 13 types de vagues différentes, et il a passé beaucoup de son temps à recenser ces figures graphiques et à les caractériser de manière très rigoureuse au travers de règles et de lignes directrices. Ses ouvrages de référence sont : — « Le principe des vagues » (1938) — Les articles du Financial World (1939) — « Nature » s law — Le secret de l'univers » (1946). Depuis, ces écrits ont été repris par R.R.PRECHTER, Jr dans de nombreux ouvrages de compilation. 2. Principe Elliott a découvert que le mouvement d'une action, ou d'un indice suivait des mouvements successifs de hausse et de baisse selon des cycles de vagues : 5 vagues de hausse suivies de 3 vagues de baisse. C'est ainsi que l'on reconnait une figure « Elliottiste ». Elliott a ensuite établi des règles très précises quant à l'enchainement, l'amplitude et la durée de ces figures graphiques. Il a aussi établi des lignes directrices moins prioritaires que les règles. Ainsi, lorsqu'une figure graphique « Elliotiste » est repérée, toutes les règles d'Elliott doivent alors être scrupuleusement respectées. À l'inverse, les lignes directrices n'ont pas la même obligation ; néanmoins, lorsque la configuration d'un graphique peut être interprétée de plusieurs façons en appliquant les règles d'Elliott, les figures qui correspondent aux lignes directrices doivent être retenues en priorité. Ces règles et ces lignes directrices seront détaillées dans les chapitres suivants. Les figures d'Elliott ressemblent à des successions de vagues montantes et descendantes. Dès

en relation

  • Analyse de graphique
    599 mots | 3 pages
  • Analyse graphique
    1610 mots | 7 pages
  • EXCEL 2010 - Graphique Avancé
    3485 mots | 14 pages
  • Economie
    1738 mots | 7 pages
  • Traitement multiechelle
    3227 mots | 13 pages
  • Analyse Technique CH1
    526 mots | 3 pages
  • zefzef
    643 mots | 3 pages
  • Excel
    1349 mots | 6 pages
  • Etude
    2593 mots | 11 pages
  • Séquence gestion données c3
    1083 mots | 5 pages