anna gavalda happy meal

4927 mots 20 pages
Lire une nouvelle et… un roman

Etape 1: Lucien

Nouvelle… à chute

1. Relevez le champ lexical du bonheur physique dans le premier paragraphe.
2. Quelle hypothèse, que le lecteur formule sur ce bien-être, Lucien refuse-t-il ?
3. Quel effet crée l’adjectif substantivé « le malheureux » (l.8) ?
4. « c’est la fin » (l.12) : comment comprenez-vous cette phrase ? Relevez d’autres allusions semblables dans la suite du texte.
5. Relevez les éléments qui insistent sur l’impuissance de Lucien face à ce qui lui arrive.
6. Imaginez la chute de cette nouvelle.
7. Qu’est-ce qu’une nouvelle ? à chute ?
8. Découvrez la chute de l’auteur.
9. A la relecture du texte, comment comprenez-vous les phrases suivantes : « un bonheur égoïste, somme toute »(l.7), « Et pourquoi sur lui plutôt que sur un autre ? » (l.11) et « il devait franchir le passage en solitaire. » (l.20-21).

Paroles rapportées

Au choix :
1. Dans un dialogue fictif, imaginez que la mère s’adresse à Lucien pour lui expliquer ce qu’il va devoir subir dans les prochaines heures.
2. Imaginez les faits et gestes du père en salle d’attente ainsi que ses pensées que vous exprimerez en discours indirect libre.

Etape 1 : Lucien

Nouvelle à chute

La nouvelle remplace, à la fin du Moyen Age, le fabliau et le dit. Elle nous vient d’Italie avec Le Décaméron de Boccace (1350) et voit le jour en France avec l’Heptaméron de Marguerite de Navarre (1540). C’est un genre assez difficile à définir mais on peut retenir cependant quelques critères :
-C’est un récit bref par rapport au roman et, d’après Gide, la nouvelle est faite pour être lue en une seule fois.
-La nouvelle a un sujet restreint : il s’agit de narrer un instant clé qui ne nécessite pas un long développement. Comme le dit Bourget : « La matière de la nouvelle est un épisode, celle du roman une suite d’épisodes. »
-Le récit doit être rapide et resserré. Autrement dit, dans une nouvelle, l’entrée en matière est

en relation

  • Anna Gavalda - Happy Meal
    335 mots | 2 pages
  • Anna gavalda "happy meal"
    684 mots | 3 pages
  • Fiche de lecture happy meal, anna gavalda
    1219 mots | 5 pages
  • Happy meal
    341 mots | 2 pages
  • Lecture analytique d'une nouvelle
    609 mots | 3 pages
  • Anna gavalda
    581 mots | 3 pages
  • Happy meal
    1737 mots | 7 pages
  • reer
    282 mots | 2 pages
  • Presentation_de_deux_nouvelles 2
    469 mots | 2 pages
  • Happy meal
    255 mots | 2 pages